samedi 11 août 2012

Les secrets des cathédrales



J’inaugure mon premier billet en parlant de l’une de mes lectures estivales. J’ai nommé le hors-série du nouvel observateur intitulé Les secrets des cathédrales (acheté en Belgique pour la modique somme de 5,30€ au lieu de 5€).


J’ai la manie de toujours acheter un magazine lors de mes"longs" trajets (comprenez lorsqu’ils sont supérieurs à 3 heures), et mon choix s’est porté dessus car c’était un sujet sur lequel je connaissais peu de choses. J’aurai curieusement plus vu un tel sujet comme parution hivernale, mais en y réfléchissant peut-être qu’une telle lecture peut inciter les vacanciers à couver les magistraux monuments d’un autre regard.
Pour la petite histoire, la cathédrale que j’ai toujours trouvé fantastique est Notre-Dame de Strasbourg. D’abord car elle a est haute et imposante (142,11 mètres quand même). Ensuite car je suis en admiration devant la finesse des ornements de sa façade (et pour en savoir plus, rendez-vous sur wikipédia l’ami!)
Et évidemment, l’horloge astronomique est incontournable (wiki, mon ami!)
Je me suis donc dit qu’à la lecture de ce magazine je serai peut-être à même de mieux comprendre les cathédrales et le savoir-faire des artisans (pour aller plus loin, le magazine conseille même d’acheter Les oeuvriers des cathédrales de François Icher, un livre qui sera très certainement dans ma liste de noël).
Alors déçue ou pas?
Pas du tout. Et ce pour plusieurs raisons.
Tout d’abord, je n’ai pas investi 5,30€ dans des photos. Souvent on achète des numéros spéciaux et on se retrouve à avoir 3 pages d’illustrations pour 1 de texte. J’aime les images et suis réceptive aux informations qu’elles transmettent mais je n’aime pas quand le magazine en contient en masse. Donc sur ce point, pas de mauvaises surprises. D’ailleurs, je lui reprocherai même d’en manquer par moment, notamment quand les articles traitent de sujets techniques.
Ensuite le niveau de lecture de ce hors-série est à classer dans moyen à un peu difficile d’accès. En effet, on a souvent des références historiques, et étant une quille dans ce domaine (d’où mon appétit d’apprendre) quelques frises auraient été bienvenues.
Ensuite, le vocabulaire est riche mais pour des amateurs difficilement accessible. Là encore j’aurai bien vu quelques plans (notamment quand les articles abordent des endroits particuliers ou des ornements pour qu’on comprenne bien où les auteurs veulent en venir).
Enfin au niveau intérêt, je suis très satisfaite. D’abord car cela m’offre un retour vers mes cours d’histoire et l’une de mes lectures actuelles étant le nouveau manuel de science politique, cela se marie très bien. Ensuite car je commence enfin à percevoir toutes les nuances des différents niveaux d’interprétation et de compréhension qu’on doit avoir pour bien profiter d’une visite dans une cathédrale, et comprendre comment les hommes en sont venus à bâtir de tels monuments.
Le magazine s’articule ainsi:
-L’Invention du gothique
-Une architecture de lumière
-Sous le regard de la science
-Après le Moyen-âge
-Dans le texte
Avec dans chaque partie deux pages photos dédiées à une cathédrale particulière (Notre-Dame-de-l’Annonciation du Puy-en-Velay, Notre-Dame de Noyon, Notre-Dame de Reims, Notre-Dame d’Amiens).
Voilà donc une lecture que je recommande chaudement.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression