mercredi 19 septembre 2012

A la découverte de vos incontournables (mise à jour)


Voici la mise à jour de la liste et mes choix de lecture pour ce défi (à retrouver ici)
Ma principale difficulté a été de m’astreindre à ne choisir que des tomes uniques. J’aime finir mes lectures, et comme j’ai déjà commencé l’assassin royal, et que je veux absolument attaquer les autres séries de Robin Hobb ainsi que le trône de fer, je ne souhaite pas avoir de tentations ou de frustrations. Ensuite, horreur, thriller ou chick-litt ne sont pas mes genres favoris donc il va falloir que je me motive à me lancer dedans (c’est le premier pas le plus difficile). Voici donc ma sélection quasi-définitive donc (les liens sont dirigés vers le résumé du livre, les liens en rouge sont mes avis de lecture)
ARMSTRONG, Kelley : Enthralled
BAILLY, Othilie: L’enfant dans le placard
BARCLAY, Linwood : Cette nuit-là
BARJAVEL, René : Le voyageur imprudent
BARKER, Clive : Coldheart canyon
BAUWEN, Patrick : Monster
BOTTERO, Pierre :  Un cheval en Irlande
CABOT, Meg : Melissa et son voisin
CHATTAM, Maxime : Carnage
CHRISTIE, Agatha : Dix petits nègres
CLEMENS, James: ABANDON (cause: pas de tome unique)
COBEN, Harlan : Ne le dis à personne
COELHO, Paulo : L’alchimiste
COOK, Robin : Spinx
DE ROSNAY, Tatiana : Elle s’appelait Sarah
FITZEK, Sebastian
FOLLET, Ken
GAVALDA, Anna
GRANGE, Jean-Christophe
GRANT, Michael
HARRIS, Charlaine
HAYDER, Mo
HIGGINS CLARK, Mary
HUGO, Victor
JAMES, Peter
JOMAIN, Sophie
KING, Stephen
KINSELLA, Sophie
KOONTZ, Dean
LEVY, Marc
MASTERTON, Graham
MEAD, Richelle
MUSSO, Guillaume
NOTHOMB, Amélie Le mystère par excellence
PATTERSON, James
PERU, Olivier
PRESTON & CHILD
ROBILLARD, Anne
ROWLING, JK
RUIZ ZAFON, Carlos
RULE, Ann
SIRE CEDRIC
STENDHAL : La chartreuse de Parme
TEULE, Jean : Le magasin des suicides
THILLIEZ, Franck : La mémoire fantôme
VARGAS, Fred : Sous les vents de Neptune
VOLTAIRE : Le monde comme il va
WERBER, Bernard : L’empire des anges
ZOLA, Emile : Germinal
ZWEIG, Stefan : Marie-Antoinette

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression