jeudi 1 novembre 2012

Bilanb livresque #2 octobre 2012


Bonjour à toutes et à tous,
me voilà enfin de retour après une absence de plus de 5 semaines. Mais une opportunité professionnelle ne se loupe pas. Mes bouquins m’ont manqué pendant tout ce temps…. Ah mais j’ai quand même trouvé de quoi m’occuper.

Comme on début novembre et puisque plus d’un mois et demi s’est écoulé, je m’empresse de faire un point lecture (quand je pense à toutes mes revues en retard, je frissonne! Heureusement que c’est un plaisir de lire et de partager!)
Voici le bilan livresque des mois de septembre et d’octobre :)
Septembre 2012
L’élégance du hérisson de Muriel Barbery.
Un livre à focalisation interne dans lequel les deux protagonistes ont une vision bien piquée de leur entourage. Un peu rude de premier abord mais très beau. La chute nous fait ressentir à quel point les personnages sont attachants.
Dojoji et autres nouvelles de Yukio Mishima
Quatre nouvelles tragiques et poétiques. Très bon moment de lecture!
Oscar et la dame rose d’Eric-Emmanuel Schmidt
Je ne suis pas amatrice de roman à émotion. L’écriture est sympa, et le personnage principal touchant. Bon moment de lecture.
La princesse de Clèves de Mme de La Fayette
Roman qui peut être pénible au vu du nombre d’identités à retenir. Pourtant, une fois l’épreuve passé, l’histoire se révèle et l’âme des protagonistes prend le dessus. Bon moment (et bon courage à ceux qui le tentent car le début est véritablement difficile!)
Lettre à un otage d’Antoine de Saint-Exupéry
Bon moment de lecture. Court et simple. Je compte lire une prochaine oeuvre de cet auteur pour mieux le cerner.
L’alchimiste de Paulo Coehlo
Parcours initiatique sur le thème du voyage. J’ai bien aimé, c’est une lecture dépaysante.
Octobre 2012
Fahrenheit 451 de Ray Bradbury
Je l’ai lu peu de temps après 1984(deux mois plus tard). Je suis adepte des dystopies. Ce livre n’est pas en avance sur son temps mais révèle qu’en plus de 60 ans, les préoccupations autour de la question de l’information de masse n’ont pas changé.
Autant dire que ces deux mois ne furent pas très productifs en terme de lecture. Ma tablette m’avait bien manqué :)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression