jeudi 29 novembre 2012

Pot-Pourri de Voltaire


Je cherchais une courte lecture, ayant peu de temps devant moi. Et j’ai trouvé Voltaire. J’aime beaucoup Voltaire, il a un style d’écriture bien à lui, de belles idées, des revendications. L’une de mes lectures favorites est Candide, et j’aime également Zadig. Mais pour l’heure, je vais vous parler de Pot-pourri.
Le petit ouvrage (ebook dans ce cas) mêle les réflexions de Voltaire,  entrecoupés du récit (conte?) de Polichinelle.


Voltaire rapporte ses échanges avec différents hommes à propos de voyages. Le thème tourne principalement autour des confessions religieuses. Ils s’étonnent, ont un regard critique, s’insurgent. On y voit un Voltaire qui laisse la parole mais montre qu’il prend de la distance.
Voici un extrait:
J’avoue qu’à mon retour à Marseille je fus fort étonné de ne point y trouver de mosquée. J’en marquai ma surprise à monsieur l’intendant et à monsieur l’évêque. Je leur dis que cela était fort incivil, et que si les chrétiens avaient des églises chez les musulmans on pouvait au moins faire aux Turcs la galanterie de quelques chapelles. Ils me promirent tous deux qu’ils en écriraient en cour ; mais l’affaire en demeure là, à cause de la constitution Unigenitus.
L’intérêt de cette lecture est d’en savoir plus sur l’étrange personnalité de Voltaire. Après, je suppose que la sensibilité de chacun vis à vis de la question de la religion fera réagir différemment.
Notez "Pot-pourri"

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression