mercredi 23 janvier 2013

Moi et toi de Niccolo Ammaniti


Moi-et-toi
Nicolo AMMANITI un auteur italien avec un grand A. Avec "je n’ai pas peur", "Comme Dieu le veut", "La fête du Siècle" on immerge déjà dans l’univers "AMMANITI". Il y a une telle justesse et de vérité dans ses écrits que même les évènements les plus dramatiques, les plus sombres redeviennent tout simplement humains. Nul n’est totalement noir ou totalement blanc. Tout est juste une résultante d’un cheminement chaotique.
Son dernier livre "Moi et toi" c’est l’histoire d’un garçon âgé de 14 ans qui essaie de ressembler à un enfant "normal" et souhaite être intégré comme tout le monde. Par soif d’y arriver il s’enlise dans un mensonge ce qui durant une semaine l’oblige à gérer cette situation au mieux pour ne pas ébranler les siens. Un enfant qui apprend à grandir au milieu des attentes des uns et des autres.Pourtant ce mensonge lui permet une rencontre, celle de sa demi-soeur.
C’est l’histoire de la rencontre de deux êtres si différents et pourtant si proches.
Un roman court juste rempli de tendresse, d’amour, de tâtonnements, d’évidence qui nous propulse une nouvelle fois vers le miroir où le reflet de chacun d’entre nous se profile.
C’est un livre que l’on referme avec délicatesse sachant déjà qu’à un moment certain on le relira encore et encore.
Résumé
Depuis toujours, Lorenzo est l’un de ces enfants que l’on dit « différent ». Selon le professeur Masburger, le psychiatre auquel il a été confié tout jeune, il souffre d’un sentiment hypertrophique de soi, un dérèglement narcissique, un « ego grandiose ». Conséquence logique : il est en perpétuelle inadéquation avec le groupe, et ce depuis son entrée à l’école. Ses parents s’en trouvent totalement démunis. Les années passant, de peur de chagriner une maman qu’il aime plus que tout, Lorenzo choisit alors la fiction. À quatorze ans, il fait semblant d’avoir des amis, de s’intégrer, de jouer dans l’équipe de football de son collège. Ainsi il parvient à la fois à la rassurer et à se prémunir de la violence que les adolescents testent sur les plus faibles.
Le jour où il monte tout un stratagème pour faire croire qu’il a été invité à partir skier à Cortina avec trois camarades de classe, il vise au pur chef-d’œuvre mythomane. Mais, s’il s’est montré à la hauteur du défi – en préparant méthodiquement de quoi tenir un siège au fond d’une cave abandonnée –, il n’a pu cependant imaginer qu’une lointaine demi-sœur bousculerait tous ses plans. Émaciée, épuisée, en pleine crise de manque, elle pense, elle aussi, se dérober au regard des autres en se réfugiant justement dans cette cave. Cette cohabitation forcée, ce refuge de fortune qu’ils vont partager dans des conditions difficiles, fera voler en éclats les faux-semblants dont ils ont chacun paré leurs vies. Ouvrir ses bras pour y accueillir quelqu’un donne le sentiment à Lorenzo d’exister, d’être nécessaire à la vie des autres, et donc à la sienne. Confronté au regard de ce demi-frère inconnu, Olivia doit elle aussi se livrer à un examen de conscience et se dévoiler. Entre eux, qui ont triomphé secrètement d’une terrible épreuve, se crée un lien indéfectible et se noue la promesse mutuelle d’un retour à la vie. Oui, mais…
"Moi et toi":
gros coup de coeur
Bienvenue à Ondine qui va dorénavant partager ses avis sur mon blog :)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression