mardi 19 février 2013

La mauvaise élève d’Alessia Gazzola


9782258091795_1_75
Alice ALLEVI est interne à l’Institut médico-légal et souhaite plus  que tout devenir médecin légiste. C’est une jeune fille moderne, naturellement gaffeuse qui aime faire du shopping et voir ses amies.  Elle est aussi comme toutes les internes amoureuse de son professeur  Claudio.  Un soir Claudio lui demande de l’accompagner sur une scène de crime. 

 Elle en est ravie. Mais elle va découvrir que la victime est la jeune fille qu’elle a rencontrée la veille dans une boutique de vêtements branchés. Elle se laissera guider par son instinct et sa curiosité naturelle pour mener une enquête personnelle. Cela ne lui facilitera pas sa vie professionnelle au sein de l’Institut médico-légal. Mais rien ne l’arrêtera même pas la menace d’un redoublement.
"La mauvaise élève" est le premier roman d’Alessia GAZZOLA. L’histoire est plaisante et d’une fraicheur absolue. On se laisse vite embarquer par Alice ALLEVI. Ses questionnements, ses hésitations, ses recherches et cette soif de vouloir savoir qui a tué cette jeune femme deviennent vite les nôtres.
On ne lâche pas le livre. On accompagne Alice ALLEVI dans sa progression, ses doutes et ses tâtonnements durant son enquête. A aucun moment on ne se lasse de suivre cette héroïne moderne, attachante et pourtant si commune.
Pour son premier roman, Alessia GAZZOLA nous raconte une histoire avec habilité et intelligence. A lire absolument car tout y est. On se laisse immerger dans cette intrigue sans difficulté et avec un réel plaisir. Au fil des pages  Alice ALLEVI devient une héroïne et une enquêtrice digne de ce nom. On espère presque la retrouver dans le prochain livre d’Alessia GAZZOLA car elle nous manque déjà.
Très bon et à découvrir absolument.
Étudiante en médecine légale et "fashion victim", Alice Allevi est une jeune femme dynamique et pleine d’ambition qui n’échappe pas au cliché de l’élève attirée par son professeur. Quand ce dernier, Claudio, l’invite un soir a l’accompagner sur une scène de crime, Alice jubile de pouvoir enfin montrer de quoi elle est capable. Quelle n’est pas sa surprise de découvrir que la victime n’est autre que la jeune fille rencontrée la veille dans une boutique de vêtements branchée. Troublée par cette coïncidence, Alice ne peut s’empêcher de se mêler de l’enquête…
Un savant mélange de Kay Scarpetta et de Bridget Jones.
gros coup de coeur

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression