dimanche 3 février 2013

Le signe des quatre d’Arthur Conan Doyle


9782253098126FS
Sherlock Holmes, c’est un homme que j’adore. Bon, physiquement je ne sais pas trop, mais intellectuellement, je suis complètement admirative de sa capacité à déceler tous les détails.

Dans Le signe des quatre, Sherlock Holmes est appelé au secours de Mary Morstan. La jeune femme, gouvernante, lui explique recevoir chaque année une perle parfaite, depuis l’annonce de la mort de son père. Et ce jour-là, elle est invitée à rencontré le mystérieux correspondant. Commence alors une intrigue sur fond d’histoire indienne.
La plume toujours habile de Conan Doyle nous emporte dans le récit et dans les vices de Sherlock Holmes. Ainsi le plus célèbre des enquêteurs bénévoles est un drogué, qui s’introduit de la cocaïne dans les veines.
Mais dans les autres histoires de Sherlock Holmes, on n’en sait que peu sur l’homme et sur Watson. Tout au plus des penchants sentimentaux de ce dernier (vivement la suite pour savoir où cela va aboutir), mais pour les informations sur le physique ou les émotions, tout est distillé avec une certaine parcimonie. Peut-être aurons-nous la chance de découvrir réellement qui est Sherlock Holmes ainsi que son passé dans les volumes suivants. Et aussi comment il a lié une amitié avec la joyeuse troupe qui l’aide dans ses enquêtes! De Watson, on lui découvre un membre de sa famille, mais sans plus. Ainsi que sa discrétion et sa technique de séduction tout en courtoisie.
Voilà donc une histoire bien menée par le célèbre auteur, avec toutefois un petit bémol sur la longueur des explications du personnage en fin de volume. On trépigne jusqu’au bout pour avoir le fin mot de l’histoire!
Quarante-trois diamants de la plus belle eau dont le "Grand Mongol", émeraudes, saphirs, rubis… Le trésor d’Agra !
Pris entre les féroces Cipayes et la compagnie des Indes, un rajah avisé a, bien sûr, tenté de mettre à l’abri tant de merveilles ! Ce qui n’était guère difficile : le fort d’Agra recèle mille cachettes…
Retrouver la bonne est moins aisé. Codes, cartes et parchemins secrets… Celui qu’on soumet à Holmes, couvert de croix, de sigles et de rébus, est paraphé du "signe des Quatre" ! Le chemin de l’Initié ? La route de l’aventure…
La piste part de Pondichery Lodge, disparaît dans la Tamise… Mais Sherlock ne perd pas le nord ! Et Watson y gagne même un plus grand trésor en suivant la trace d’une belle inconnue…
Cette lecture est commune avec PaulineJoe,
bienavosnombreschalle10

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression