lundi 24 juin 2013

Juste une ombre de Karine Giebel (2013)


couv74497319
Cloé travaille dans une agence de publicité. Elle est promise à un grand avenir professionnel. Belle, tenace, intransigeante, intelligente, hautaine, intolérante, elle vise le poste de son directeur d’agence qui doit prochainement partir à la retraite.

Un soir, alors qu’elle sort d’une soirée et qu’elle se dirige vers sa voiture, un homme vêtu de noir, une capuche sur la tête la suit. La confrontation avec cet individu lui fait vivre un moment de stress et de peur intense et irrévocable. Petit à petit cette ombre s’immisce dans sa vie au point de la faire douter de sa santé mentale. Sa prestance et sa détermination se fissurent doucement.
Cette ombre existe-t-elle vraiment ? Est-elle une réelle menace pour Cloé ou devient-elle tout simplement folle ? Carole son amie, Bertrand son fiancé et ses proches pensent qu’elle devient paranoïaque car elle a un comportement inquiétant.
Avec "Juste une ombre" Karine Giebel a une nouvelle fois écrit un très bon thriller. Dès les premières lignes, le lecteur est happé par l’histoire et il est impossible de lâcher l’héroïne et sa quête de la vérité dans une atmosphère de terreur extrême. Il y a du rythme, des rebondissements, des doutes, des interrogations et ceci sans temps mort jusqu’à la chute qui est totalement inattendue.
Un très bon thriller. Au-delà de l’angoisse, de l’inquiétude et de la frayeur permanente que l’on ressent, une histoire crédible écrite avec une terrifiante et implacable logique qui ferait même douter le lecteur de la santé mentale de l’héroïne.
Ce livre ne se raconte pas, il se lit tout simplement. On y glisse avec une saveur douce-amer et on se laisse secouer comme dans un navire en pleine tempête. L’écriture est précise, le rythme soutenu, l’atmosphère anxiogène à tel point qu’on se laisse envahir par un malaise et une tension que n’engendrent que les bons romans.
A lire absolument histoire de se faire rudoyer un peu et de retrouver des émotions et des sensations que seuls les très bons romans peuvent donner.
Ondine
résumé
Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t’imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour… Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t’observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d’aller consulter un psychiatre. Tes amis s’écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t’aider. Tu es seule. Et l’ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard… Tu commandes ? Apprends l’obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence…
gros coup de coeur

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression