dimanche 14 juillet 2013

Eloge du voyage : sur les traces d’Arthur Rimbaud de Sébastien de Courtois (2013)


éloges
en quelques
Sébastien de Courtois s’embarque sur les pas d’Arthur Rimbaud en Afrique et nous fait découvrir ce pays à divers âges.


ce que jen penseEnvie et frustration. Ces deux mots résument ma lecture d’Eloge du voyage : sur les traces d’Arthur Rimbaud.
Sébastien de Courtois décide de se lancer sur les pas d’Arthur Rimbaud durant son périple en Afrique. Intéressante initiative qui m’a incité à lire ce livre. Il mêle son propre récit du voyage à ceux que d’autres ont fait avant lui.
En lisant ses écrits on ressent le parfum, on voit la poussière et on s’imagine le décor. Mais, peut-être à cause de la dominance de l’écriture journalistique, j’ai eu l’impression d’être pris dans un voyage assez rapide ne me laissant que de brefs instants sur les quais.
En effet, Sébastien de Courtois va directement à l’essentiel, avec un vocabulaire précis. Mais il raconte tellement de choses intéressantes qu’on veut en savoir plus et qu’on est frustré de ne pas avoir plus de détails, de ne pas connaître plus en profondeur son parcours, ces paysages, ces gens qu’il croise. Et je me suis vite imaginée à me dire que j’aurai vraiment, vraiment bien apprécié parcourir ce chemin à son côté pour aussi découvrir toutes les merveilles qu’il cite. Quitte à ne pas pouvoir aller dans certains lieux car étant une femme. Quitte à ne pas me rappeler quelques heures de ma vie comme il lui est arrivé au cours du chemin.
L’autre partie intéressante est bien évidemment la vie de Rimbaud, en dehors de celle de poète. J’ai toujours aimé Rimbaud, pour plusieurs raisons. Et c’est vrai que son passé en Afrique m’intriguait. D’autant plus quand on a révélé il y a quelques années une vieille photo de cette homme. Là encore, le passé de l’artiste ressurgit entre les pages. On en apprend plus sur cette homme qui a essayé de faire fortune en Afrique. Toujours avec quand même un sentiment de frustration, une envie d’en savoir plus. Car Sébastien de Courtois, quand il a rencontré Jean-Michel en Ethiopie, il a forcément dû apprendre plus de choses !
Je ne sais pas s’il est possible de consulter la correspondance d’Arthur Rimbaud avec sa mère mais elle doit être vraiment enrichissante. Ma surprise est que dans les livres que j’ai pu consulter, ce passé du poête ait été autant passé sous silence alors qu’on aurait pu découvrir une autre facette de cet homme.
Concernant l’Afrique, j’ai eu l’impression qu’on allait dans des territoires méconnus et très peu médiatisés. Connaître l’Ethiopie et Djibouti de cette façon m’a beaucoup plus, mais j’ai soif maintenant d’en savoir plus et d’aller m’en rendre compte par moi-même. L’Afrique est un très beau continent qui est riche en surprises et qui mériterait d’être mieux connu.
Ce livre est donc beaucoup de choses à la fois. Intéressant, car Sébastien de Courtois arrive à nous faire vivre son périple, et à nous faire défiler les paysages et les aventures avec talent. Frustrant car j’aurai voulu en savoir plus et j’ai le sentiment qu’il me prive de quelque chose. Peut-être car tout un voyage est concentré dans ces 300 pages et qu’en fait l’histoire est si intéressante qu’elle aurait bien mérité d’en avoir plus.
Pour résumer, j’envie l’auteur de l’avoir fait, d’avoir découvert ces pays. Que lui y est, et que moi je suis encore dans notre bonne vieille France. Bref, un bon livre pour ceux qui sont en manque de voyage et d’aventure, car il va leur redonner l’envie de partir parcourir le monde !
Merci à Livraddict et à NiL pour ces fugaces instants d’évasion, qui m’ont bien ouvert l’appétit.
résumé
Voyageur au long cours, Sébastien de Courtois a suivi les traces d’Arthur Rimbaud à Djibouti, en Ethiopie, et jusqu’à Alexandrie, dans cette Afrique orientale où le poète a passé ses dix dernières années à chercher la vie loin de la littérature. Expédition sensible dans l’espace et le temps, Eloge du voyage superpose l’Afrique d’alors à celle d’aujourd’hui, l’Afrique vivante et celle des livres, en hommage à ce bord du monde mythique et envoûtant.
intéressant

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression