mardi 2 juillet 2013

Le bout de l’horreur de Gilles Morris (2013)


9782930585178FS
Un mélèze centenaire, appelé "le solitaire" a été abattu en pleine nuit par Georg Müller, un bûcheron expérimenté, rustre et alcoolique. L’auteur de ce méfait est retrouvé sous le mélèze, le crâne fracassé. La même nuit et dans la même ville, un enfant de 10 ans, Jean-Paul Vernier disparaît sans raison.


Le professeur Rémy Cauvin, scientifique et sa fille Samantha décident de rejoindre cette contrée au pied du Mont Ventoux afin d’éclaircir le mystère de la mort du bûcheron et de cette étrange disparition. Ces événements insolites l’interpellent.
Avec l’aide de sa fille, il enquête sur ce mélèze centenaire, isolé et abattu près d’un monastère réhabilité en un centre de remise en forme ainsi que sur la disparition du petit Jean-Paul. Très vite, le Professeur Cauvin, grâce à ses facultés intuitives et paranormales est convaincu que les deux affaires sont liées.
Rejoint par Patrice Delorme, professeur en Arts Martiaux et disciple séduit par les théories du Professeur Cauvin, l’enquête prend une allure plus déterminée et commence à faire écho aux questionnements du Professeur Cauvin. Ce trio insolite saura-t-il retrouver le petit garçon ? A quelles révélations et découvertes déroutantes sera-t-il confronté au point de les plonger dans l’horreur ?
Pour le savoir, il faudra lire ce livre qui vaut vraiment la peine qu’on s’y arrête. Il nous entraîne jusqu’aux tréfonds les plus sombres de l’homme.
Avec ce roman "le bout de l’horreur", G. Morris invite le lecteur dans une enquête étonnante menée par des personnages hétéroclites et attachants. Le Professeur Rémy Cauvin, scientifique, passionné de paranormal, aux facultés de perception de l’aura, qui est un mélange de savant fou et d’enquêteur efficace. Sa fille Samantha, jeune femme intelligente avec un fort caractère, qui a grandi dans un univers scientifique et parallèle au contact de son père et de ses expériences scientifiques. Patrice Delorme, professeur en arts martiaux, qui est attiré par les théories du Professeur Cauvin comme par les charmes de sa fille.
Même si l’amorce de cette histoire semble trompeusement simpliste, on est très vite impressionné par l’évolution rapide et mouvementée de celle-ci. D’une simple enquête sur une disparition d’enfant, le lecteur plonge dans un monde à raisonnement scientifique où l’expérimentation se conjugue avec horreur.
L’écriture est précise, efficace, rythmée et agréable. L’histoire est cohérente et sans longueur. Elle immerge le lecteur dans une enquête logique qui l’entraîne dans un tourbillon d’événements irrationnels, improbables et terrifiants qui le glacent d’effroi.
Ce roman est une réussite, une belle surprise et un coup de coeur imprévu.
Une belle découverte à conseiller et à lire absolument.
Ondine
Merci à Genèse éditions et à Babelio pour ce partenariat!
gros coup de coeur

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression