mercredi 3 juillet 2013

Ma première liseuse est donc une Kobo mini


kobo1
Voici "Hunter", ma Kobo mini ;)
Je suis une bonne lectrice, curieuse, et qui aime s’acheter des livres. Je me suis donc rendue à la Fnac il y a quelques jours.


C’est alors que mon ami m’arrête et me dit "Hé, regarde! Des liseuses avec 70% de réduction". J’ai bien vite zappé sa remarque, puisque totalement inintéressée par les liseuses et suis allée sélectionner quelques bouquins de la collection 10/18 (la preuve en image ici).
Sauf que, allez savoir pourquoi, j’ai quand même regardé sur le net le marché des liseuses. Il faut savoir qu’il m’est arrivé de nombreuses fois de lire des ebooks sur tablette et sur PC. Mais la tablette ne m’appartenant pas, et la liseuse louée par la médiathèque n’étant disponible que pour un mois, il m’est arrivé souvent d’être bloquée en plein milieu d’un livre. C’est pourquoi l’un d’entre eux est débuté depuis sûrement plus de 5 mois, et vu le faible confort de lecture sur un pc, il pouvait aussi bien attendre encore un an!
Alors j’ai regardé, comparé et j’ai vite remarqué qu’à moins de mettre minimum 80€, on n’avait pas de liseuse.
Je précise que, pour moi, une liseuse à 150€ c’est un peu du "foutage de gueule". Noir et blanc, avec un accès internet limité, les droits d’accès aux livres restreints selon les types d’appareils, l’espionnage avec le nombre de pages… bref, ma game boy, elle coûte moins chère et propose des jeux de meilleure qualité. Voilà ce que je me disais à ce moment là. Jamais je n’aurai payé une centaine d’euros un appareil qui propose de tels trucs basiques et qui buguent souvent.
Alors quand j’ai vu la kobo mini à 40€, j’ai réfléchis toute la nuit. D’une certaine façon, c’est indispensable à toute lectrice. Donc forcément, il faudra un jour que je m’en procure une. Mais si jusqu’à présent je n’étais pas prête à investir, je me suis dit que là c’était peut-être l’occasion de le faire.
kobo2
Comme son nom l’indique, la Kobo mini est très compacte
D’abord car n’ayant aucune expérience de ces engins, je ne sais pas à quelles fonctionnalités je serai la plus sensible. Rétroéclairage? Taille de l’écran? Couleurs? Navigation?
Et puis 40€, c’est raisonnable. Pas trop de prises de risque. En cas de déception, ce n’est pas grave. Après tout, la bête ne me servira qu’à lire des ebooks, donc bon, en fait que le navigateur soit moyen, ce n’est pas l’essentiel.
Voilà, voilà le cheminement de mes pensées…
Je la prends donc dans le présentoir, ainsi qu’une protection qui permet de la mettre en veille. Heureusement que des personnes sur facebook me l’ont conseillé. Sans cela, je ne sais pas comment la liseuse serait protégée! Quand j’ai vu le prix sur le net lors du repérage, j’ai été très surprise! Quoi, ces trucs valent 15€? Coup de chance c’était bradé à 4,47 € ce jour-là. Et re-coup de chance, il ne restait pas que les roses.
Donc bilan de l’achat: 40 € la liseuse, 4,47 € la pochette. Je n’ai pas pris la coque de couleur, soldée à 2 € au lieu de 10 €. Je précise quand même car certains pourraient être intéressés.
Voilà en long, en large et en travers mon raisonnement.
Un fois rentrée, j’allume donc l’animal. Et il faut quand même l’avouer, la manipulation n’est pas intuitive. Comment met-on ses propres ebooks dans l’appareil? On nous dit qu’il faut copier dans le dossier, oui mais il y a des sous-dossiers. Donc pour ceux qui ne le savent toujours pas: ignorez les sous-dossiers!
Ensuite, j’ai été bloquée car le programme téléchargé sur le pc ne reconnaissait pas mon mot de passe. Soit.. Après moultes manipulations (apparemment deux mêmes comptes connectés en même temps) j’ai réglé le problème. J’ai aussi voulu profiter d’une bd gratuite, et j’ai galéré à l’avoir sur l’interface de l’application pc alors que je l’avais sur mon compte sur le site kobo. Dommage que ça ne soit pas simultané aux deux… (et apparemment ma liseuse ne les lit pas^^)
kobo3
L’accueil présente les derniers livres ouverts
Mise à part ces galères techniques, une fois qu’on comprend le truc ça va vite. Mais j’ai quand même eu quelques frayeurs en manipulant l’appareil la première fois lorsque j’ai réglé l’heure. C’était suuuuuuuuuuuuuuper-lent. Heureusement, ce problème disparait assez vite et la navigation va à une vitesse raisonnable.
Autre problème: mon navigateur wifi bugue. J’ai réinitialisé l’appareil et rien ne change. Je ne sais pas si c’est le wifi qui est trop faible pour la kobo (alors que sur le pc j’ai 4 barres) ou la liseuse qui est faiblarde (je pencherai pour cette solution bien qu’il y ait 4 barres de réseau). A ceux qui la possèdent: rencontrez-vous le même problème? Avez-vous trouvé une solution?
Du coup, j’utilise le PC pour les mises à jour. Mais c’est peut-être moins risqué puisqu’il semble que le navigateur est un peu faible pour protéger les données bancaires.
kobo4
Le navigateur qui ne permet pas de se connecter et tourne sans fin…jusqu’à ce que la Kobo se mette en veille…
Après lecture d’un ebook hier soir, je peux d’ores et déjà dire que pour moi l’appareil est correcte. Il faut avouer que c’est quand même un peu pénible d’appuyer sur l’écran pour tourner les pages. D’autant qu’on le fait assez souvent vu que c’est une kobo mini… mais peut-être est-ce aussi une question d’habitude. Autre bémol, l’écran est trop sombre, j’aurai apprécié de régler au moins le contraste!
Mine de rien, l’écran, assez petit, est lisible. Il suffit de jouer sur les marges, les interlignes, la police et sa taille. Je n’ai aucun problème de lecture, et adapte en fonction du livre choisi.
Conclusion: je suis assez contente de mon achat pour le partager avec vous. La Fnac, en proposant cette kobo mini à ce tarif qui défie toute concurrence, permet aux récalcitrants, frileux et économes de tester cet appareil sans trop se mouiller et d’identifier les besoins personnels.
Comme dit plus haut, je n’aurai jamais lâcher 80€ pour un tel appareil. Mais 40€ ça me parait raisonnable, et hormis lire les bouquins, je n’attends rien d’autre d’elle. Et là, l’ami (surnommé Hunter en hommage à Hunter S. Thompson :D ) va faire un long chemin avec moi!
Pour finir, je vais partager avec vous quelques sites d’ebooks. Pour ceux qui veulent lire les dernières parutions et qui pensent que cela coûte parfois un peu cher en grand format, tournez-vous vers la VO ;) Concernant les sites d’ebooks français, ma référence reste noslivres.netpour lire les classiques gratuitement. Et pour le reste, je vous fais confiance^^
Edit: Charlotte (voir dans les commentaires de ce billet) conseille le logiciel calibre pour la gestion des ebooks. C’est également le programme que j’utilise (et grâce auquel je lisais sur le pc^^). Si vous le pouvez, installez-le! Il permet de changer les formats des ebooks, de modifier les infos, d’ajouter une couv, de transférer des docs sur la kobo…
Edit2 : voici le lien vers le site kobo.fr pour plus d’infos sur les liseuses et ebooks proposés.
Pour d’autres ebooks légaux, il y a également numilog.com et immateriel (cité par Grignoteuse dans les commentaires du billet)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression