vendredi 12 juillet 2013

Maximes et autres textes d’Oscar Wilde (2012)


oscar
en quelquesLe recueil est composé de maximes d’Oscar Wilde, d’un dialogue entre deux personnes sur le mensonge et l’art, et de la vision de l’auteur sur les Etats-Unis.


ce que jen penseJ’ai plutôt bien apprécié Maximes et autres textes d’Oscar Wilde, car il m’a permis de découvrir un peu plus en profondeur la personnalité de l’auteur. Ses maximes sont assez provocatrices et à contre-courant des pensées habituelles. Même si je n’adhère pas à toutes ses idées, j’aime bien l’idée qu’il ait le culot de les exprimer.
J’ai particulièrement apprécié le dialogue entre Cyril et Vivian, qui est une réflexion profonde sur la création. J’ai identifié immédiatement Vivan comme Oscar Wilde dans le texte Le déclin du mensonge. Sa démarche est très intéressante. Un auteur doit-il conter la réalité et tenter de s’en inspirer ou au contraire doit-il tout créer et son talent se résout-il à nous faire croire que ses propos sont vrais ? Une partie que je recommande à tous ceux qui s’intéressent au monde de l’écriture et de l’art, d’autant plus que de nombreux auteurs sont cités.
Enfin, Impressions d’Amérique est assez sympa à lire puisqu’on découvre le ressenti de l’homme, qui est très nuancé.
Ce folio 2€ est donc une sympathique lecture qui permet de comprendre un peu mieux la personnalité d’Oscar Wilde. Elle intéressera surtout ceux qui aiment lire les réflexions et comprendre comment les œuvres se rédigent.
résumé
"Autrefois, les livres étaient écris par les hommes de lettres et lus par le public. Aujourd’hui, il sont écris par le public et personne ne les lis."
"L’ambition est le dernier refuge du raté."
"La Vie imite l’art bien plus que l’Art n’imite la vie."
Le sens du paradoxe et la finesse d’analyse d’Oscar Wilde nous invitent à aiguiser, le sourire au lèvres, notre esprit critique.
bien

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression