vendredi 26 juillet 2013

Mitsou, ou comment l’esprit vient aux filles de Colette (1987)


Colette Mitsou 2

L’histoire

Les amours contrariées d’un lieutenant et d’une danseuse de music-hall pour des questions de classes sociales et d’éducation


Ce que j’en pense

Ma découverte de l’univers littéraire de Colette débute avec ce livre, Mistou. Je l’ai sélectionné un peu par hasard, ne sachant pas par lequel débuter.
Mistou est l’histoire de Mistou, danseuse de l’Empyrée Montmartre, plutot mesurée et peu propices aux emballements. Un soir, Petite-Chose se rend dans sa loge et lui demande de cacher deux lieutenants, Kaki et Bleu, puisqu’elle n’a pas le privilège d’accueillir des personnes dans la sienne. Mistou accepte. Et lorsqu’elle reçoit une lettre du lieutenant bleu, suite au bref échange avec lui cette nuit-là, elle commence à penser différemment.
Ce texte n’a pas révolutionné mon idée de la littérature, mais s’est révélé plutôt agréable à la lecture. On découvre une Mistou qui voit ses sentiments grandir, et qui tombe amoureuse. Mais aussi l’autre pendant de la situation, avec le ressenti du Lieutenant Bleu qui voit les choses différemment. L’évolution de leur romance est brève mais bien construite. J’ai été sensible aux émotions de Mistou qui écrit de très belles lettres, ainsi que les réponses du Lieutenant Bleu.
Le texte est court, mais est agréable à lire. Il ne m’a pas marqué profondément mais m’a rendu curieuse de l’univers littéraire de Colette, qui possède beaucoup de vocabulaire et manie la plume avec habileté.

♥♥♥

« Mon chéri, le difficile pour vous, c’était de ne pas être aimé de moi. Le presque impossible pour moi, c’est d’être aimé de vous. Je dis « presque » impossible, parce que je suis ainsi faite que je n’accepte pas dans mon esprit le pire des malheurs ni le pire des bonheurs. « Trop raisonnable pour son âge, cette Mitsou! » qu’elles disent mes camarades  »

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression