vendredi 17 août 2012

Confessions d’une accro du shopping de Sophie Kinsella (2006)


Lorsqu’on m’a offert ce livre, je l’ai regardé d’un air circonspect. Que me voulait-on avec ce bouquin? Etais-je donc si superficielle? (oui j’étais jeune à cette époque). Et passé les premières impressions, je m’y suis plongée…et j’ai aimé.


Confessions d’une accro du shopping, c’est un peu la fibre nostalgique qui vibre. Cela me replonge dans mon adolescence, comme à l’époque du manga Nana.
Votre job vous ennuie à mourir ? Vos amours laissent à désirer ? Rien de tel qu’un peu de shopping pour se remonter le moral… C’est en tout cas la devise de Becky Bloomwood, une jolie Londonienne de vingt-cinq ans.. Armée de ses cartes de crédit, la vie lui semble tout simplement magique ! Chaussures, accessoires, maquillage ou fringues sublimes… rien ne peut contenir sa fièvre acheteuse, pas même son effarant découvert. Un comble, pour une journaliste financière qui conseille ses lecteurs en matière de budget ! Jusqu’au jour où, décidée à séduire Luke Brandon, un jeune et brillant businessman, Becky s’efforce de s’amender, un peu aidée, il est vrai, par son banquier, qui vient de bloquer ses comptes… Mais pourra-t-elle résister longtemps au vertige de l’achat et à l’appel vibrant des soldes ?
Becky cest un peu la grande soeur. Elle craque pour tout et en plus elle est mignonne. Elle vit dans un monde imaginaire et aime s’entourer de belles choses. Elle a une certaine candeur et fraîcheur qui fait qu’on aime l’héroïne, bien que son personnage ne soit pas profond.
Comment ne pas parler des parents des Becky qui est le couple de bons vieux bien sympas, de sa colloc’ qui est celle qu’on rêverait d’avoir, et de Luke Brandon, l’incarnation de l’homme idéal (ténébreux mais pas trop).
La suprise du livre, c’est l’ingéniosité et les mésaventures de cette jeune femme un peu fofolle dont on peut toutes un peu s’identifier, dans nos espoirs de vie ou notre shopping.
Les anecdotes sont marrantes, pas prises de tête. Un bouquin que j’ai apprécié de lire et de relire alors que je ce n’est pas vraiment mon style de lecture (ainsi je n’ai pas aimé Quatre filles et un jean, et les yeux jaunes des crocodiles).
Si vous cherchez un roman assez girly, romantique, fantaisiste, un peu à la Sex and the citysans la luxure, c’est tout trouvé. Attendez-vous plus à un amusement qu’à un dépaysement.
  • Poche: 366 pages
  • Auteur: Sophie Kinsella
  • Editeur : Pocket
  • ISBN-13: 978-2266162265

1 commentaire:

  1. Ce premier tome est plutôt sympa, le second est un peu plus "lourd" ! Mais comme lecture de plage, ça passe plutôt bien

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression