samedi 7 septembre 2013

De nouveaux livres dans ma PAL #8


Je n'étais pas censée craquer MAIS ces livres font partie de ceux dont j'allais noter le titre puis totalement les oublier, sachant que j'ai déjà une wishlist assez impressionnantes!



Alors cette fois-ci j'ai acheté trois livres:

-Shim Chong, fille vendue de Hwang Sok-Yong
Nous sommes à la fin du XIXe siècle. En ces temps de disette et de corruption, la traite des enfants est un commerce qui alimente un immense trafic mafieux dans toute l’Asie du sud-est. Shim Chong n’échappe pas à la règle : vendue adolescente, elle va connaître tous les aléas d’un négoce sexuel florissant, des rives du fleuve Jaune aux ports de Shanghai, Taiwan ou Singapour, de la prostitution la plus sordide à la haute courtisanerie des geishas. Le parcours initiatique de la jeune Shim Chong s’inscrit de façon magistrale dans une impressionnante saga de la prostitution et des métiers de la séduction, à une période charnière où l’Asie, sur fond de guerre de l’opium et de trafic d'armes, s’ouvre aux impérialismes occidentaux.
En romancier au souffle épique, fort d’un engagement qui l’apparente aux Zola, Dos Passos ou Soljenitsyne, avec sa vision aiguë du mouvement de l’Histoire, Hwang Sok-yong nous livre une somptueuse fresque romanesque.
-Le casse du siècle de Michael Lewis
 Le livre sur la crise qui enflamme les États-Unis. Ouvrez-le, vous comprendrez pourquoi. À l'automne 2008, les principales places boursières se sont effondrées dans le sillage de Wall Street, plongeant du même coup le monde dans la crise. Si le désastre financier fut une surprise pour beaucoup, quelques-uns l'avaient néanmoins anticipé. Le véritable krach avait en effet commencé quelques mois plus tôt aux États-Unis, un krach obscur celui-là, silencieux, lié à l'inconséquence des subprimes, ces produits financiers inventés par des apprentis sorciers pour jouer avec les dettes des classes les plus défavorisées. Très vite, quelques personnes ont compris que ce système courait droit à la faillite. Certains d'entre eux se sont tus, par peur ou espoir de se tromper, d'autres ont essayé en vain de briser le silence et l'indifférence, d'autres enfin ont décidé de parier sur cette catastrophe pour gagner plus d'argent encore. C'est à ces quelques visionnaires que s'intéresse ici Michael Lewis. Privilégiant l'aspect humain à l'analyse d'un système trop souvent opaque et anonyme, il nous livre une galerie de portraits édifiants. Ses " modèles ", qui mêlent de façon incroyable cynisme et naïveté, autisme et arrogance, nous accompagnent ainsi dans un récit passionné et passionnant, où la morale et les millions de dollars sont quantité négligeable, les anecdotes plus édifiantes les unes que les autres. Combinant la grande et les petites histoires, il nous livre au final le document le plus captivant, le plus humain et le plus instructif sur la crise et le monde financier tel qu'il se présente aujourd'hui.

-L'élimination de Ruthy Panh avec Christophe Bataille
"A treize ans, je perds toute ma famille en quelques semaines.
Mon grand frère, parti seul à pied vers notre maison de Phnom Penh. Mon beau-frère médecin, exécuté au bord de la route. Mon père, qui décide de ne plus s'alimenter. Ma mère, qui s'allonge à l'hôpital de Mong, dans le lit où vient de mourir une de ses filles. Mes nièces et neveux. Tous emportés par la cruauté et la folie khmères rouges. J'étais sans famille. J'étais sans nom. J'étais sans visage.
Ainsi je suis resté vivant, car je n'étais plus rien." Trente ans après la fin du régime de Pol Pot, qui fit 1,7 million de morts, l'enfant est devenu un cinéaste réputé. Il décide de questionner un des grands responsables de ce génocide : Duch, qui n'est ni un homme banal ni un démon, mais un organisateur éduqué, un bourreau qui parle, oublie, ment, explique, travaille à sa légende. L'élimination est le récit de cette confrontation hors du commun.
Un grand livre sur notre histoire, sur la question du mal, dans la lignée de Si c'est un homme de Primo Levi, et de La nuit d'Elfe Wiesel.
Si vous les avez lu, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé! Et, sinon, s'ils vous tentent :)

6 commentaires:

  1. Je n'en connais aucun mais ils ont l'air intéressants !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas mais bonnes lectures à toi !!!

    RépondreSupprimer
  3. Je n'en connais aucun mais ils sont très tentants
    Bonnes lectures
    À bientôt

    RépondreSupprimer
  4. Je n'en connais aucun mais pourquoi pas les découvrir ? :)

    Bon dimanche :)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu Shim Chong l'an dernier. C'était pas mal, mais j'avais trouvé qu'il arrivait vraiment beaucoup de chose à cette jeune fille. Enfin quand on aime les romans trépidants, c'est parfait :)

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression