vendredi 20 septembre 2013

Vipère au poing de Hervé Bazin


Un proche avait insisté pour que je le lise, me disant que la lecture lui avait même donné envie de voir le film. Alors je l'ai lu. Voilà.


C'est l'histoire d'un gamin et son frère élevés par sa grand-mère. Un jour la grand-mère meurt, alors les vrais parents reviennent de Chine. Il y a le père, amoureux des mouches, un fils qui ressemble à la mère, puis la mère, froide et méchante.

La mère décide d'appliquer un régime de fer à ses fils et de les faire souffrir. Le père est trop faible pour tenter quoi que ce soit. Le gamin sent monter la colère. Et voilà.

J'ai lâchement abandonné la lecture au milieu du livre, car je n'accrochais pas. L'histoire ne m'intéressait pas, les récits d'enfants malheureux (d'autant plus qu'ici c'est presque une autobiographie) ne sont pas ma tasse de thé. Franchement, les univers de méchanceté gratuite, sécheresse de cœur et vengeance ne sont absolument pas mes thématiques favorites. D'ailleurs, je ne supporte pas qu'on donne un coup à un enfant. Je trouve simplement cela cruel, et lâche.

J'ai vite survolé le reste du bouquin, mais mon intérêt n'a toujours pas été éveillé. Ce livre n'est donc pas une révélation, loin de là. Un peu déçue de ne pas ressortir enthousiaste de cette lecture comme tous ceux qui m'en ont dit du bien. Un classique en plus! Mais non, j'ai beau me retourner le cerveau, la sécheresse de la mère et l'absence de sentiments n'ont pas su me conquérir.

Un beau flop pour moi. J'ai été totalement hermétique à l'histoire.
Je vous recommande de lire d'autres avis, je m'en voudrais que vous passiez à côté de cette œuvre qui a plu à tellement d'autres.
♥♥♥



C'est le combat impitoyable livré par Jean Rezeau, dit Brasse-Bouillon et ses frères, à leur mère, femme odieuse, surnommée Folcoche.

3 commentaires:

  1. je l'ai lu il y a bien longtemps et j'en garde un bon souvenir .

    RépondreSupprimer
  2. Le film avec Catherine Frot est super ! Je te le conseille

    RépondreSupprimer
  3. Arf, après un tel avis, dur de savoir si le bouquin me tente !! Moi qui suis très classique, je doute d'ouvrir un jour ces pages :(

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression