mercredi 23 octobre 2013

De nouveaux livres dans ma PAL #12

Bon, ce n'était pas prévu. Mais il y a des jours où, franchement, quand on fait des efforts et que les résultats tardent, il faut un bon remontant! Voici donc deux nouvelles acquisitions! (j'ai bien failli prendre un Hemingway et un Fitzgerald, mais je me suis restreinte)



New York, fin des années 30, entre Grande Dépression et Seconde Guerre mondiale, une ville qui se réinvente chaque jour., celle des grandes comédies américaines où des héroïnes sophistiquées et sarcastiques se lancent à la conquête des beaux quartiers sur un air de Gershwin… Katey (née Katya), la narratrice, dactylo dans un cabinet juridique, dissimule soigneusement ses origines (parents immigrés, Brooklyn). Elle a 25 ans, une intelligence redoutable, des nerfs d’acier, un esprit mordant et de l’ambition à revendre. Un soir de réveillon en compagnie de sa colocataire Eve, elle croise l’aristocratique Tinker Grey, un jeune et séduisant banquier qui n’est pas insensible à son charme. Mais le destin en décidera autrement. Responsable de l’accident de voiture qui a défiguré Eve, Tinker installe la blessée dans son luxueux appartement de Central Park. Katey débute une brillante carrière aux éditions Condé Nast. Trente en plus tard, elle tombe sur deux portraits de Tinker dont on a perdu la trace, et se souvient de celui qui a changé son destin…

Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Celui-ci risque la peine de mort. 
Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 - au coeur de la lutte pour les droits civiques -, connut un tel succès et reçut le prix Pulitzer en 1961. Il ne suffit pas en revanche à comprendre pourquoi ce roman est devenu un livre-culte aux Etats-Unis et dans bien d'autres pays, pourquoi, lors d'une enquête réalisée aux Etats-Unis en 1991, sur les livres qui ont changé la vie de leurs lecteurs, il arrivait en seconde position, juste après la Bible.
La vérité est que, tout en situant son histoire en Alabama à une époque bien précise, Harper Lee a écrit un roman universel sur l'enfance confrontée aux préjugés, au mensonge, à la bigoterie et au mal. Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cet ouvrage tient du conte, de la court story et du roman initiatique. "Il a la légèreté et le poids que recherche le véritable amateur de roman et cette vertu si rare de pouvoir être lu à tout âge, quelle que soit l'éducation qu'on ait reçue, de quelque pays que l'on vienne, à quelque sexe que l'on appartienne. On y trouvera nécessairement un univers communiquant avec le sien par le miracle de l'écriture et de l'enfance ", écrit Isabelle Hausser dans la postface qu'elle a rédigée pour ce livre.
Les avez-vous lu? Les connaissez vous?


6 commentaires:

  1. belles acquisitions dont les résumés donnent envie

    RépondreSupprimer
  2. Le deuxième me tente depuis longtemps !!! Bonnes lectures !!!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai entendu beaucoup de bien du deuxième. Bonne lecture

    RépondreSupprimer
  4. Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur est l'un de mes livres préférés ! Tu devrais passer un excellent moment : il est émouvant et touchant à souhait ! Bonnes lectures ^^

    RépondreSupprimer
  5. Un de mes livres préférés ! Harper Lee <3

    RépondreSupprimer
  6. " Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur " est un classique de la littérature américaine, très peu connu chez nous. Et c'est bien dommage. Cela fut pour moi, une belle découverte. J'espère qu'il sera de même pour toi.

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression