samedi 5 octobre 2013

Harry Potter et la chambre des secrets de J. K. Rowling


Je n'ai pas lu toute la saga Harry Potter. Pour tout dire, j'ai lu le tome 1 il y a quelques années. Et l'ayant encore en mémoire (vu que j'ai vu le film), je n'ai pas souhaité m'y replonger. D'ailleurs je n'ai pas non plus vu  les films, exceptés le 1 (forcément), et le 2. Pour le reste, je suis ignare. Je fais partie de cette catégorie de gens qui ont traversé le phénomène sans le comprendre.


Mais il se trouve qu'au bout d'un moment (long dans mon cas), c'est pénible de ne pas comprendre les allusions ni la raison d'un tel engouement pour cette auteure. Et puis, reconnaissons-le, Harry Potter, dans mon souvenir de lecture (du tome 1, forcément), c'était plutôt sympa.

J'ai donc pris le livre entre mes mains et... j'ai peiné à en décoller, bien que les souvenirs du film m'aient agacé, car du coup les images mémorisées se superposaient à ma lecture.

Reprenons l'intrigue : Harry Potter passe l'été avec son oncle, sa tante et son cousin. Gros, gras, sèche, charmants donc. Ils lui font payer le fait qu'il soit différent et puisse leur être menaçant. Le voici esclave (en quelque sorte), privé de tout, enfermé dans sa chambre. Après un incident plus ou moins tragique, selon d'où l'on se place, la famille d'un de ses potes vient le secourir. Mais entretemps, une espèce de gnome est venu le prévenir que s'il retournait faire sa seconde rentrée dans l'école de la magie, il lui en coûterait la peau des fesses.

Après lecture attentive de l'intrigue, je me suis demandée d'où venait cet intérêt et quel était le secret de J.K. Rowling pour procurer cette frénésie de la lecture. Et bien en réalité, pas de secret, tout est sous nos yeux. 

Le livre est sans cesse bourré de micro-actions. Ici point de looooongues pages où l'on se demande pourquoi, mais POURQUOI, on nous décrit la traversée du désert d'un mec, qui est en soi déjà inintéressante puisqu'il ne s'y déroule rien, en dix pages et en nous racontant au final rien, si ce n'est l'aspect du sable, le soleil douloureux et probablement ses illusions à cause de la chaleur. Du genre, "tiens lecteur, tu es trop stupide pour ne pas comprendre à quel point faire la traversée du désert est difficile, et même si je suis pas foutu de t'inventer des petits événements, je peux au moins te faire ressentir toute sa douleur de ce passage". 

Dans ce livre, on ne nous prend pas par la main. L'auteure va à l'essentiel, raconte des scènes qui sont essentielles à la bonne compréhension de l'histoire et arrive à mettre une pensée d'imaginaire (de magie) dedans. Ce qui explique qu'on veut toujours connaître la suite. Il s'est passé cela, on sait donc qu'il va se passer autre chose qui va déclencher autre chose. Et comme c'est appliqué dès le début, on est vite conditionné et on en redemande.

D'ailleurs, si on regarde bien, aucun des personnages ou des lieux n'est abouti et décrit d'un seul jet pour nous en préciser l'ambiance ou le décor ou la personnalité. Non, tout est distillé, mais en si grande quantité à travers toutes ces micro-actions, que peu à peu le puzzle se dessine et on arrive à imaginer l'histoire.

Et c'est ce qui m'a fait aimé le bouquin (même si je me suis détestée d'avoir vu le film, car je préfère largement mon imagination à celles des vidéos, désolée....)

Voilà mon avis sur ce tome 2, qui m'a beaucoup plu. Et, bien évidemment, je compte lire le tome 3 assez rapidement!

♥♥♥♥

Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potion magique, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés.

6 commentaires:

  1. Evidement, je suis une fervente fan de l'univers de Harry, vu que c'est LA saga qui m'a fait adoré la lecture quand j'étais - y'a pas si longtemps que ça - un gosse. Franchement, les premiers sont vraiment du style féerique, pas du tout sombre et importants, vu que Harry est jeune et tout ça. J'ai personnellement adoré à partir de la fin du trois et le début du quatre, complètement emportée par la saga et surtout les personnages!

    J'espère que ça aura le même effet sur toi, en tous cas ;)

    Passes voir mon blog si ça te tente ; http://untoutpetitvoyage.blogspot.fr/

    Marie.

    RépondreSupprimer
  2. Tu devrais beaucoup apprécier la suite de la saga si tu n'as pas vu les films. N'attends pas ! ;)

    RépondreSupprimer
  3. JE te déteste ^^
    ça y est j'ai envie de me refaire la saga :/
    Mais t'abuuuuse

    RépondreSupprimer
  4. il n'est jamais trop tard pour ce plonger dans Harry potter ! Et c'est toujours beaucoup mieux dans notre imagination

    RépondreSupprimer
  5. +1 pour les fans ! Pour ma part, j'ai commencé à lire la saga il y a quelques années à peine car je trouvais pénible d'etre larguée dans les conversations où l'on parlait sans cesse de Harry Potter

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression