dimanche 27 octobre 2013

Le murmure de l'Ogre de Valentin Musso

L'histoire se situe au début du 20e siècle.

Frédéric Berthellon est médecin psychiatre à l'hôpital Sainte Anne à Paris. Son ami Louis Forestier lui demande de le rejoindre à Nice car il a besoin de son aide. Louis Forestier est commissaire de la brigade mobile de Nice. Ils se sont connus pendant la guerre 14-18. Louis et son équipe sont confrontés depuis quelques mois à des crimes sordides qui les laissent perplexes. Deux prostituées et deux enfants ont été mutilés et tués. Il semblerait que ce soit le même assassin et pourtant aucun indice ne permet de l'identifier.

Louis Forestier espère qu'avec l'aide de son ami Frédéric Berthellon, il pourra mieux cerner et comprendre les circonstances des meurtres. Grâce à cette collaboration, Louis arrivera peut-être à avoir un profil du monstre ce qui lui permettra de mieux appréhender les crimes à venir et surtout d'arrêter l'assassin surnommé "l'ogre" par la presse.

Ce nouveau roman de Valentin Musso ne se raconte pas. Il se lit tout simplement. Je l'ai lu en une journée car il est captivant. L'histoire est bien construite et non seulement on lit un très bon polar contenant tous les ingrédients du genre, mais en sus, l'auteur a fait un réel travail de documentation et nous apprend de ce fait, beaucoup de choses.

Le contexte se situe à Nice dans les années 1920. Aucune fausse note de la part de l'auteur. Tout y est : l'ambiance, la réalité de la vie de cette époque, la psychiatrie et ses méthodes, celle de la police d'antan, jusqu'au langage des personnages.

Pour ceux qui connaissent Nice aujourd'hui, s'ils lisent ce livre, ils redécouvrent Nice et surtout ses quartiers et certaines rues qui existent encore de nos jours mais avec la réalité de l'époque. Un vrai transfert, c'est impressionnant.

De plus le côté intéressant de ce roman est cette idée de mettre en parallèle l'analyse psychiatrique d'une situation avec celle de la police. Bref une forme de profilage et surtout une façon d'essayer de comprendre la personnalité et la motivation consciente ou inconsciente du meurtrier d'où la question qui se pose en filigrane : Naît-on assassin, criminel ou meurtrier ou le devient-on ?

Du grand Valentin Musso. J'ai lu ses deux précédents romans qui étaient déjà prometteurs. Mais son dernier livre prouve que l'auteur maîtrise son art et sait projeter le lecteur dans son monde et le lui fait partager de façon implacable.

Il a gagné en maturité d'écriture.

Un livre bien ficelé, juste, très bien documenté et surtout il oblige le lecteur à se poser des questions car évidemment dans l'humain tout n'est pas blanc ou noir.

A lire vraiment. Un très bon roman policier qui tient en haleine du début à la fin. De plus le lecteur prend la machine à remonter le temps. Une très belle écriture, des personnages attachants et une histoire qui vous tient, digne d'un scénario de film.

Du très bon Valentin Musso. Un auteur qui ne déçoit pas.

♥♥♥♥

Nice, 1922. Deux prostituées sont assassinées, le crâne rasé et le corps recouvert d'étranges symboles. Bientôt, ce sont des enfants qui disparaissent et qui sont retrouvés égorgés aux quatre coins de la ville dans une mise en scène macabre. Louis Forestier, un commissaire des brigades mobiles créées par Clemenceau, se lance sur les traces de celui que les journaux ont surnommé "l'Ogre". Il est épaulé par Frédéric Berthellon, un spécialiste des pathologies mentales de l'hôpital Sainte-Anne venu exprès de Paris, et par Raphaël Mathesson, un richissime érudit, aviateur à ses heures perdues. Très vite, ils découvrent que le tueur observe un rituel inspiré de récits de l'Antiquité sur la descente des mortels dans le monde des Enfers. L'affaire prend une dimension nouvelle quand le fils d'un millionnaire américain est enlevé par le tueur. Le compte à rebours commence: des ruelles miséreuses du vieux Nice aux luxueuses villas des hivernants, chaque indice est interprété pour tenter de saisir les motivations de l'Ogre, et de remonter sa piste.

1 commentaire:

Profitons de notre liberté d'expression