samedi 12 octobre 2013

Premier combat de Jean Moulin

 J'aime les biographies, les témoignages historiques, les documents. Quand je suis tombée sur ce livre, en librairie, j'ai hésité à le prendre à cause de son prix (11,50 €). Mais savoir que le contenu avait été écrit par Jean Moulin, une personnalité que j'ai toujours admiré, il m'était difficile de reposer le livre!

Le livre est comporsé de plusieurs documents : une préface du Général de Gaulle, une introduction de Laure Moulin (soeur de Jean), le journal de Jean et des courriers qu'il a envoyé et enfin des témoignages de personnes l'ayant cotoyé.

Le journal de bord de Jean Moulin est riche en détails. Se déroulant en juin 1940, l'action se passe avant la venue des Allemands à Chartres. On découvre un homme très actif, soucieux du bien-être des autres. On voit aussi les ordres donnés sous Pétain, et les forces sociales et politiques fuir, laissant une population démunie.


De même, on découvre des Français qui appellent à la venue des Boches, ceux qui ont collaborés et tentent de provoquer des soulèvements pour faciliter leur installation. Et ces autres Français qui poursuivent leurs efforts pour tenter d'améliorer la vie à Chartres afin de rassurer les populations.

J'ai également découvert la raison du port de l'écharpe de Jean Moulin. Engagé jusqu'au bout, voulant préserver l'honneur de la France et de sa famille mais aussi respecter ses convictions, Jean Moulin a préféré tenter de se tuer. 

Un très beau livre, riche d'informations, et que j'ai adoré lire. Je regrette qu'il y ait si peu d'écrits de Jean Moulin, qui est une personnalité incroyable.

♥♥♥


Juin 1940. Chartres, submergée par la foule des réfugiés du Nord, s'est simultanément vidée de ses propres habitants. Quelques unités combattantes en retraite la traversent encore, bientôt suivies par les premiers détachements de la Werhmacht. Resté à peu près seul à son poste, le jeune préfet est convoqué par le vainqueur, qui veut le contraindre à signer un document mensonger portant atteinte à l'honneur de l'armée française.

2 commentaires:

  1. Raaah, voilà t'abuuuuses ! Je suis fauchée et tu me donnes envie d'acheter des livres :/
    Mais merci quand même ^^

    RépondreSupprimer
  2. Merci Gaby, celui-là je vais le lire.

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression