samedi 16 novembre 2013

La mode sous toutes les coutures de Florence Pinaud

Faire découvrir le monde de la mode, c'est le défi que semble s'être donné Florence Pinaud en rédigeant ce livre. Un livre qui s'adresse aux plus jeunes, plus particulièrement les 10 à 19 ans, donc les pré-ados et ados. Mais son contenu pourra aussi plaire aux personnes plus âgées.
 

Ma première impression a été très bonne en recevant ce livre d'un peu moins de 90 pages (que mon facteur a, hélas, bien abimé encore une fois en l'enfonçant comme un sagouin dans la boîte aux lettres...). Un peu plus grand que le format A4, la couverture est en papier glacé et rappelle les magazines classes distribués dans les avions et les boutiques de mode. L'intérieur est du même acabit : beaucoup d'espaces, de grandes photos et de courts textes. Le design rappelle donc fortement les codes utilisés dans cet univers.

Le détail très sympa sont également les rabats. Je n'ai jamais compris à quoi ça servait hormis comme marque-page, mais c'est marrant quand même, surtout quand c'est coloré.
C'est donc un packaging qui saura plaire et répondre aux attentes de la cible. 

Le contenu est tout aussi plaisant. Le livre est divisé en deux parties: "Le vêtement pour maîtriser la situation" qui aborde l'aspect fonctionnel et social du vêtement, à travers le temps et des anecdotes, et "La mode s'empare des dressings" qui traite de la mode en général, comme l'élaboration des tendances, la conception....

Loin d'être un manuel, l'auteure aborde la mode et son histoire à travers de courts rappels et des anecdotes. Cela me rappelle les encyclopédies de mon enfance qui voulaient me donner une synthèse du monde. N'étant pas une fashion addict, j'ai appris énormément de choses à ce sujet. L'interdiction de dévoiler les seins au Brésil tout en pouvant montrer les fesses, l'interdiction toujours effective au tennis de porter des shorts pour les femmes, le rappel de l'histoire des sans-culottes, le début du prêt à porter.

Un livre aéré, agréable, qui peut se picorer en le lisant avec un enfant. Un très beau cadeau à offrir à une petite fille qui s'intéresserait à cet univers. J'ai vraiment apprécié la qualité de l'ouvrage. Pour moi le but a été clairement atteint: c'est une excellente amorce pour commencer l'exploration du monde de la mode pour un pré-ado ou un ado. Et l'ouvrage est assez général et en même temps riche en anecdotes pour susciter la curiosité dans d'autres domaines.

Dernier point que j'ai tout particulièrement apprécié : Florence Pinaud aborde l'aspect écologique et économique dans la création d'un vêtement, comme l'exploitation des ouvriers des pays en voie de développement et les dangers auxquels ils sont exposés, mais aussi l'impact sur l'environnement. Elle parle aussi des efforts que font certaines marques pour diminuer l'empreinte écologique.

Merci à Babelio et à Actes sud junior! Ce livre a été reçu dans le cadre d'une masse critique.

 « Que vous aimiez Orgueil et préjugés. ou Pénélope Bagieu.,Karine Tuil. ou Tatiana de Rosnay., Babelio vous invite toute l’année à partager vos critiques de livres. ou à lire les critiques littéraires de la presse. »

S’habiller est pour chacun un rituel quotidien, une nécessité. Pourtant, au fil des siècles, le rôle du vêtement et les méthodes de fabrication ont beaucoup évolué. Conçu à l’origine pour se protéger du froid et des intempéries, il est progressivement devenu indispensable aux hommes pour bien d’autres raisons… Par pudeur, mais aussi pour affirmer sa personnalité, mettre en valeur sa beauté, se différencier des autres ou au contraire montrer son appartenance à une communauté.
Des premières étoffes de laine tressée aux textiles modernes en passant par les excentricités des couturiers et des célébrités, ce livre dresse un tableau original et détaillé de l’histoire du vêtement.
L’objet idéal pour pénétrer dans les coulisses de la mode et découvrir les différents métiers, du simple tailleur à l’univers de la haute couture, mais aussi l’évolution des canons de beauté et des tendances….

Un livre élégant et précieux pour faire ses premiers pas dans le monde de la mode.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression