mercredi 4 décembre 2013

Battle Royale de Koshun Takami

Le Japon a mis au point un programme gouvernemental appelé "Battle Royale". Chaque année, plusieurs classes de troisième sont tirées au sort. Tous les élèves sont alors débarqués dans un lieu clos avec comme mission de s'entretuer jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un.

Cette fois-ci, c'est la classe de Shuya, un orphelin, qui est tirée au sort. Lui et ses 41 comparses pensaient gentiment partir en excursion scolaire. Ils se réveillent dans une salle de classe, le cou cerné d'un collier. Sakamochi, leur nouveau professeur pour l'occasion, leur indique qu'ils vont être lâchés dehors un à un, avec comme seul équipement leurs effets personnels et un sac contenant quelques vivres, une carte et une arme aléatoire. Car ici, tout se résume à l'égalité des chances. Même les "enfants de" ne peuvent y échapper.


Toutes les 6 heures, Sakamochi leur communiquera les morts, et les zones devenues interdites, sous peine de se voir le coup tranché par l'explosion du collier si quelqu'un s'y aventure. Les 21 garçons et 21 filles ont dû mal à comprendre. Mais il leur faudra vite prendre le pli. C'est une question de survie.

Vous avez bien lu. Le scénario ressemble fort à Hunger Games (je l'avais dit, non?). Mais tel n'est pas l'objet de mon avis. Avant toute chose je précise que ma lecture n'a pas été aussi réjouissante que prévue. En effet, j'ai vu le film il y a quelques années, et j'ai également lu les mangas. Lors de ma lecture du livre, je n'ai jamais été surprise, me demandant si je n'avais pas également lu le livre plus jeune, ce qui est fort probable... Par conséquent, sachez que si vous vous intéressez aux mangas, le contenu est l'exacte transcription du livre, et le film est d'une incroyable fidélité. Bref, si l'aventure vous tente, réfléchissez bien au format qui vous comblera.

Dans cette aventure, nous suivons Shuya, un jeune orphelin. Vous n'en saurez pas plus, car je veux absolument que vous découvriez de vous-même les aventures du jeune homme sur cette île!

Faut-il faire confiance à ses camarades? Certains vont-ils se rebeller contre le système? Existe-t-il une issue de secours à ce piège délirant? Toutes les hypothèses sont abordées par l'auteur qui nous offre une grande variété de réactions possibles face à une telle annonce. Le choc, le sentiment de trahison, la méfiance, la parano... les élèves passent par une large gamme d'émotions et de sentiments.

Koshun Takami pousse même le vice à justifier, en quelque sorte, les réactions des élèves, en leur donnant un passé et un profil psychologique. On tombe quelque fois dans le cliché mais difficile de s'étendre sous peine de perdre le lecteur.

J'ai quelques fois eu l'impression que l'auteur faisait aussi une certaine critique de la société, celle du conformisme, de l'appel du confort. Les jeunes tentent de comprendre et de décrypter les motivations de leur gouvernement et les raisons qui poussent la société à accepter ce fait.

Le rythme est très dynamique puisque le récit se déroule de façon chronologique. On ne découvre pas comme Shuya les décès du jour, mais on y assiste comme si était à la place d'un observateur. Rien ne nous est épargné dans l'horreur, âme sensible s'abstenir!

Pour ma part, j'aime bien ces histoires poussant les hommes dans les derniers retranchements. Si vous aussi, vous appréciez ce type de récits, foncez!

****
Dans un pays asiatique imaginaire existe un programme gouvernemental connu sous le nom de "Battle Royale". Chaque année, une classe de 3ème est choisie au hasard, emmenée sur une île coupée du monde, et les collégiens doivent combattre entre eux jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un survivant...Ceci afin de servir d'exemple à la population, à la jeunesse particulièrement, et aussi de recueillir des statistiques sur le temps mis par le champion à éliminer ses camarades.

4 commentaires:

  1. Ah, j'en garde un souvenir fort pour ma part !

    RépondreSupprimer
  2. Idem, et la version manga est très intéressante aussi (plus que le film :s)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré ce roman que j'ai trouvé très psychologique et très prenant et j'ai eu le plaisir d'être surprise par beaucoup de choses car je n'avais pas lu les mangas. J'ai regardé le film juste après, et je l'ai trouvé bien mauvais et très loin d'être fidèle... Surtout le professeur à qui on ajoute une histoire sans queue ni tête, il m'a vraiment déçue et certaines scènes que j'attendais avec impatience (des morts bien gores) n'ont pas eu lieu. Tu as revu le film récemment ?

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ta critique très bien construite, je l'ai dans ma PAL et je dois dire que je préfère de toute façon lire les livres avant de regarder les films, surtout si c'est identique j'aime bien être surprise en lisant. C'est sûr, on en peut pas passer à côté du parallèle avec Hunger games ou bien même Running man de Stephen King dès lors qu'il s'agit d'une télé réalité dans laquelle les participants doivent s'entre tuer ^^. En tout cas, tu m'as donné envie de le lire alors que j'ai plein de lectures de prévu lol.
    Sabrina Le Jeune

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression