vendredi 27 décembre 2013

Le journal de Carrie, tome 1 de Candace Bushnell

Auteur : Candace Bushnell

Edition : Le livre de poche

Prix : 6,75 €

Pages : 432

Carrie a 17 ans. Elle vit avec son père et ses deux soeurs dans une banlieue du Connecticut. Depuis petite, elle rêve de devenir auteure. Entourée d'une bonne bande de copains et de copines, elle vit ses premiers émois amoureux. Elle tombe amoureuse de Sebastian, au grand dam de son père. Et elle essaie de mettre en place son projet : intégrer des cours d'été à New York. Petite Carrie réussira-t-elle à devenir grande?


J'ai ouvert ce livre par nostalgie. Comme beaucoup de personnes, j'ai suivi Sex in the city diffusé sur M6. J'ai rigolé avec Carrie et ses copines. Et en fonction de mon évolution et de mes humeurs je l'ai aimé et détesté, lui reprochant parfois son comportement immature. Quoiqu'il en soit, Carrie reste Carrie. Seule ou accompagnée de Mr. Big. 

Il est de notoriété publique que Sex in the city est inspirée de la propre vie de l'auteure. Je me demande même si cette nouvelle série l'est aussi. Je suppose qu'on le saura bien assez vite si la Carrie abandonne aussi l'université, comme l'auteure. 

Le journal de Carrie est clairement destiné aux adolescents. On suit les aventures d'une bande de jeunes plutôt sympas. Contrairement à d'autres romans américains, il n'est pas trop question du phénomène des clans comme on en voit souvent, comme les sportifs ou les pom-pom girls. Peut-être car Carrie est un personnage assez intelligent pour se mouvoir parmi tous les cercles, aussi ne ressent-elle pas le besoin de s'en plaindre? 

Avec quelques longueurs, l'histoire s'étire et l'année scolaire passe. Des couples se créent ou se brisent, des mensonges se font. Je n'ai pas constaté d'évènements particulièrement significatifs, mais l'auteure arrive assez bien à donner de la profondeur aux personnages pour qu'on suive leur humeurs. 

L'histoire de Sébastian est assez tumultueuse, au point de destabiliser Carrie. Elle doit affronter les remarques de son entourage, et de ses copines qui ne sont pas souvent sympas. Mais il est agréable de suivre un personnage équilibré qui sait faire la part des choses. Elle est blessée mais non victime. Elle est vexée mais non stupide. Elle se confronte aux thématiques de l'adolescence classique : potins, homosexualité, sexe, amitié, problèmes familiaux...

Une Carrie peut-être un peu trop mesurée mais agréable. Pour le reste c'est assez planplan. Ce livre semble juste asseoir la personnalité de Carrie et donner les bases de la saga. Un tome introductif dirons-nous, et qui malheureusement manque un peu de saveur. Mais la fin a bien relancé mon intérêt. Et même si lire ce livre nous propose uniquement une balade somme toute classique dans la vie de la jeune fille, j'ai l'impression que le tome 2 promet du lourd. En effet, un autre personnage mythique de la série va rentrer dans sa vie. Et cela promet d'être rock'n roll! En espérant ne pas être déçue!

UNE LECTURE ADO, UN PEU MOLLE ET FADE, QUI NOUS EN APPREND PLUS SUR LA VIE PRIVEE DE CARRIE BRADSHAW.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression