dimanche 5 janvier 2014

Vengeance en Prada, le retour du diable de Lauren Weisberger

Auteur : Lauren Weisberger

Edition : Fleuve noir

Pages : 454

Dix ans après qu'Andrea ait envoyé balader sa chef Miranda, on la retrouve à la tête de The plunge, un magazine orienté sur les mariages de personnalités publiques. A ses côtés, comme directrice de publication, Emily, ancienne ennemie chez Runway, est dorénavant devenue sa meilleure amie. 

Les deux jeunes femmes ont fait du chemin. Emily a épousé Miles, un milliardaire. Et Andrea a rencontré son futur époux, Max, héritier d'un grand groupe d'investissement dans les médias, aujourd'hui à la faillite. Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes, entre cocktails, business, et jet-set, mais l'ombre de Miranda rôde toujours.

Comme beaucoup d'entre nous, j'ai vu le film du diable s'habille en Prada et ai lu le livre dont il est issu. Je ne l'ai jamais trouvé extraordinaire, bien que cela soit une bonne lecture chick-lit qui n'a pas à rougir à côté des autres. Cette suite est du même acabit. Sans pour autant avoir l'étincelle qui permettrait de faire la différence, il comporte tous les éléments que doit avoir une bonne chick-lit : argent, glamour bling bling, média et communication, fringues, amour et beauté.

Je n'ai pas vraiment apprécié ce livre, ayant été à deux doigts de le refermer après une centaine de pages, tout simplement car le démarrage est long. A tel point qu'on se demande où l'auteure veut en venir. On apprend très vite qu'Andrea fait une psychose de Miranda, ce qui est compréhensible vu que c'est une magna de la presse qui peut anéantir toute carrière. Ce qui est encore plus compréhensible car Emily et Andrea utilisent son nom pour se faire le leur. 

En attendant, l'intrigue s'installe à coup de nombreux flashbacks. Très, voire trop nombreux puisque tout au long du récit Andrea se remémore ce qu'il s'est passé pendant ces 10 ans. Et une décennie, c'est long. Ces allers et venus dans le passé deviennent donc assez vite agaçant, puisque coupant l'action, alors qu'il y en a déjà très peu!

Et puis vient enfin le temps de ma délivrance, après le premier tiers du roman. Enfin quelque chose va faire bouger les choses dans cette vie ranplanplan. Miranda veut racheter le magazine (ce n'est pas un spoiler, c'est l'intrigue de ce livre...). Bouh, de suite cela met un froid entre l'ambitieuse jeune femme qu'est Emily et l'angoissée Andy qui ne se remet pas de son année au côté de Miranda.

Un autre truc va encore plus compliquer la chose, et qui donnera une autre dimension à ce choix ô combien difficile de vendre le magazine ou pas à Miranda. De quoi réjouir les amatrices de grandes émotions chick-litiennes!

Que dire? Même si l'idée d'écrire une suite était bonne, même si j'ai apprécié de savoir ce qu'était devenue Andrea, je n'ai pas pu apprécier cette plongée dans un monde bling-bling et superficiel. Déjà que je n'aime pas ces univers enfermés dans des bulles de champagne, ça n'a absolument pas marché. Max est un mec gentil mais sans aucune profondeur. Andrea manque de piquant. Emily est agaçante au possible. Miles est une ombre. Quant à Miranda, on nous montre une facette inédite d'elle sans l'exploiter, et sans qu'on sache si c'est réellement une partie de sa personnalité ou une tentative de manipulation.

Un roman assez étrange, qui plaira aux amateurs et amatrices de chick-lit, et accessoirement aux mères de famille qui peut-être s'y retrouveront (oui, ça parle poupons aussi, c'est l'âge qui veut ça).

LENT A DEMARRER. PURE CHICK-LIT. BLING-BLING IMMERSION. PSYCHOSE GARANTIE.

" Peu importait ce qu’Elias-Clark voulait. C’était le diable en personne qui était de retour dans sa vie, qui agitait sa queue fourchue et son sac Prada. Ce simple coup de fil, en remuant des souvenirs douloureux et en faisant naître des angoisses nouvelles, semblait balayer d’un coup les dix dernières années. "

4 commentaires:

  1. Malgré ton avis mitigé, j'ai quand même bien envie de le lire ^^
    Mais ce n'est pas une priorité...

    RépondreSupprimer
  2. Oh lala, c'est le second avis négatif que je lis, ça ne me motive guère étant donné que j'ai prévu de le lire dans les prochaines semaines =S

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de commander le premier roman (j'espère qu'il arrivera un jour d'ailleurs!) donc si j'aime bien, je lirais peut-être la suite, merci pour ton avis, je retiens! :)

    RépondreSupprimer
  4. J'avais bien accroché le tome 1, donc je pense que je lirais celui là bientôt :)

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression