lundi 3 février 2014

L'homme qui a vu l'homme de Marin Ledun (janvier 2014)

Auteur : Marin Ledun

Edition : Ombres noires

Pages : 464

Une fois le livre refermé, la lectrice que je suis, reste sans voix et ébranlée. Je ne connaissais pas l'auteur. Je n'en avais même jamais entendu parler auparavant. C'est grâce à "Ombres Noires" et "Babelio" qui ont proposé ce livre à la lecture que j'ai découvert Marin Ledun. Une grande et belle découverte, totalement inattendue.

"L'homme qui a vu l'homme" est un livre étonnamment bon voire excellent, qui secoue les convictions du lecteur.
L'histoire racontée par Marin Ledun se passe au pays basque nord en janvier 2009. Joskin Sasco, un jeune militant basque, disparaît. On ne retrouve ni sa trace, ni même son corps. Sa soeur, son frère, sa mère, ses proches et sa famille politique, l'ETA, réclament justice et veulent que les autorités fassent le nécessaire pour que l'enquête aboutisse et que Joskin Sasco soit retrouvé.


Iban Urtiz, jeune reporter, fraîchement arrivé au sein du journal local "Lurrama", participe aux conférences de presse concernant cette disparition. Un caméraman et réalisateur indépendant, Marko Elizabe qui travaille également pour "Lurrama", est également sur le coup.

Iban Urtiz est un novice qui ne connaît rien au problème basque. Mais très vite, grâce à ses investigations journalistiques, il apprend que cet enlèvement n'est pas un cas isolé. Nombreux basques sont enlevés, séquestrés et torturés en toute impunité. Personne ne relaye les réalités de ces faits. Les victimes et leurs proches se taisent, muselés par la peur des représailles L'ETA, qui est qualifiée d"organisation criminelle, dénonce ces faits mais ceux-ci restent sans écho auprès du grand public.D'ailleurs qui s'y intéresse vraiment ?
L'ETA et ses partisans sont présentés comme un groupuscule de terroristes. Iban Urtiz veut savoir ce qui est arrivé à Joskin Sasco et comprendre les circonstances de sa disparition.

Au fur et à mesure de l'avancée de ses investigations journalistiques dont les révélations glacent le lecteur, il est menacé de mort, sa voiture est piégée...

Pourtant il poursuit son enquête dans un milieu basque qui lui est hostile. Il veut comprendre qui se cache derrières ces équipes qui combattent secrètement ou officiellement l'ETA. Qui sont ces groupuscules qui mènent une guerre sans merci contre l'ETA en commettant des actes criminels et en semant la terreur auprès des membres des familles basques.

Que la réponse soit étatique, française ou espagnole ou un mixe des deux, il est certain et réel que la vérité fait frisonner et nous trouble.

Ce roman policier oblige le lecteur à réfléchir et à regarder au delà du discours officiel. Qui manipule ? Qui oppresse ? Qui terrorise qui ?

Un livre d'une grande intelligence, qui bouscule, qui interpelle et dont on ne peut pas sortir indemne. Il nous impose de porter un autre regard sur la problématique basque.

Un grand roman policier, juste, efficace, dense, sans concession, du grand art. Un écrivain avec une envergure étonnante et qui ne fait pas que nous raconter une histoire bien ficelée. Il fait plus et il explose nos convictions.

A lire absolument et surtout à découvrir.

Je vais lire d'autres livres de Marin Ledun car il fait partie de ces très grands auteurs de polars. Comment ais-je pu passer à côté d'un tel auteur ?

On parle beaucoup des grands polars américains, scandinaves. Mais il y a actuellement une réelle émergence de grands écrivains de polars français qui sont plus qu'intéressants.

Un vrai coup de coeur et un plébiscite de ma part pour ce roman.

Le jour de mon inhumation, alors que les vers et l'oubli achevaient de se partager mon cadavre, aucune des personnes présentes n'imaginait un instant que j'étais mort pour rien. Voilà pourtant la seule vérité qui vaille d'être inscrite sur ma tombe.

Certains individus ont évoqué mon passé pour justifier leurs actes, leur silence, ou leurs ambitions. D'autres m'ont érigé en martyr.

5 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas mais maintenant j'ai très envie de le lire, surtout si cela parle du pays basque! merci pour cette découverte! =)

    RépondreSupprimer
  2. A lire Marketing viral et Modus operandi un excellent auteur de polars français!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour le conseil que je vais d'ailleurs suivre. Je vais essayer de les trouver au plus vite. Je me suis déjà récupérée "les visages écrasés" et "la guerre des vanités" que je pense lire très très prochainement. Il me tarde...

      Supprimer
  3. Tu donnes vraiment envie de le lire :)

    RépondreSupprimer
  4. Oh, ça pourrait vraiment me plaire ! Belle chronique !

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression