vendredi 14 mars 2014

De nouveaux livres dans ma PAL #21 (opération commando)

Bonjour,

j'ai profité de prix cassés sur un site pour me procurer des livres peu connus et dont l'histoire m'intéressent. Comme les frais de port étaient à 2,99€, je me suis dit qu'à ce prix je pouvais aussi bien monter à 30 €, seuil des frais de port. Si vous connaissez ces livres, désirez plus d'informations, s'ils vous tentent ou souhaitez faire une lecture commune, laissez un commentaire :)




The story of the treasure seekers -Edith Nesbit - Classique américain du XIXe siècle. Six enfants vont tenter d'aider leur père veuf à survivre en imaginant des moyens de gagner de l'argent. Roman d'apprentissage très apprécié.

Anne ou quand prime le spirituel -Simone de Beauvoir - Premier roman de l'auteure. Roman d'apprentissage.

Cinquième avenue -Candace Bushnell - Une dame riche meurt. Actrice, journaliste avocate se bousculent poue reprendre la penthouse. (j'avais bien aimé, il y a de nombreuses années, Lipstick jungle)


Kaboul beauté -Déborah Rodriguez - En 2002, une américaine se rend à Kaboul et se bat pour ouvrir un salon de beauté. Témoignage.

Les conspirateurs -Shan Sa - Un Américain, une Chinoise, un Français. Trois espions lancés dans un jeu de rôles où plus personne ne sait qui est qui, qui aime qui. (J'ai bien aimé La joueuse de go de cette auteure).

Fleurs de guerre -Geling Yan - Auteure née en 1986. Chine des années 30, lors du conflit opposant Chine et Japon. Un groupe d'écolières se réfugient dans une église. La situation se complique quand un groupe de prostituées veut aussi y trouver réfuge.


Le tigre blanc -Aravind Adiga - Un étudiant intelligent, contraint d'arrêter ses études, réussi l'impensable.

La maîtresse des épices -Chitra Banerjee Divakaruni - Tilo est maîtresse des épices en Inde, violera un à un les interdits, dont celui de l'amour au risque de remettre en cause ses pouvoirs. 

Dans la ville d'or et d'argent -Kenizé Mourad - 1856, la population d'un Etat indépendant indien se soulève lorsque la Compagnie anglaise des Indes orientales veut s'en emparer. Fresque historique sur fond de passion historique. Histoire d'une femme héroïque et méconnue qui, la première, traça la voie de la libération des Indes.


C'est Elle ! -Danny Wallace - Un trentenaire londonien a le coup de foudre pour une jeune femme qui s'engouffre dans un taxi. L'inconnue a laissé derrière elle un appareil photo jetable...

Les fleurs de lune -Jetta Carleton - Missouri, début XXe siècle, un couple élève quatre filles au caractère bien trempé. Chronique romanesque imprégnée des odeurs de l'Amérique profonde.

Les amants papillons -Alison Wong - Nouvelle-Zélande, début du XXe siècle, Une veuve élève deux adolescents, tombe amoureuse d'un épicier chinois. Histoire d'un amour interdit dans une société blanche et patriarcale.


Le temps des cendres -Jorge Volpi - Elles sont russe, américaine, hongroise mais aussi biologiste, hau-fonctionnaure au FMI, génie informatique. Trois femmes aux passions dévorantes qui marqueront l'histoire. L'auteur est mexicain.

Les saisons de la nuit -Colum McCann - "Premier vrai roman consacré aux sans-abri, à ceux qui vivent au-dessous et à l'écart de la cité prospère (New-York)."

Elle avait les yeux verts -Arnost Lustig - Quand Hanka descend à Auschwitz-Birkenau, elle prend la file de gauche. La juive de 15 ans se fait passer pour une Aryenne de 18 ans. Pendant 20 jours d'un long calvaire, elle choisit de survivre et de ne jamais cesser d'espérer. L'auteur est tchèque et a été déporté à 15 ans à Terezin, Bichenwald et Auschwitz.

Et j'ai oublié (car Ondine va le lire en premier et le chroniquer pour Price Minister)




5 commentaires:

  1. Je n'ai entendu parler que du livre c'est elle :O bonnes lectures :)

    RépondreSupprimer
  2. J'en connais certains mais le seul que j'ai lu est le Tigre blanc. .Bonnes lectures

    RépondreSupprimer
  3. Je te souhaite de très belles lectures avec tout ça! :D

    RépondreSupprimer
  4. Oh la maîtresse des épices est dans ma PAL, j'ai très envie de le lire !

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression