vendredi 21 mars 2014

Première visite au Salon du Livre de Paris, mon avis

Ce vendredi, je me suis rendue pour la première fois au Salon du livre de Paris. Levée à 5 h 30, je suis finalement arrivée à destination vers 11 heures, armée de mon invitation. Aux alentours, quelques-uns vendaient des places gratuites. C'était assez impressionnant (j'ai encore un peu de mal à saisir le concept d'acheter une invitation gratuite même si le prix doit être moindre, mais, quelque part, les deux parties y trouvent leur compte).



Comment dire? C'est gigantesque! Il suffit de retourner le plan proposé au point info, le nombre de stands est vraiment conséquent, au point que le livret consignant les références est très épais. Par où commencer? Finalement, j'y suis allée à l'instinct.

Les stands étaient vraiment très alléchants. J'ai beaucoup apprécié la mise en avant des livres par les maisons d'édition. J'y ai découvert de très nombreux titres, que j'ai pris soin de noter afin de ne pas me ruiner. Le personnel était très calme et agréable. Assez impressionnant quand on constate le nombre de visiteurs à gérer.

Fatiguée du trajet, je n'ai pas assisté aux conférences, mais j'ai parcouru les expositions, comme celle de Sempé et des femmes pendant la période 14-18. Je vous recommande de vous y rendre !

Enfin, je souhaite mentionner la grande ouverture sur le monde. De nombreux stands présentant des livres du monde entier s'y trouvaient. Certains en proposant même dans leur langue. Je m'y serai bien perdue, mais tout cela a un coût (malheureusement).

Petit bémol : le prix de l'entrée est de 10 €, que je n'ai pas payé mais dont j'aurai regretté l'acte. 

Le coin pique-nique était peu confortable. À ce prix, j'aurai bien aimé qu'on nous cède quelques sièges, alors qu'on était un peu parqués au fond, cachés derrière des rideaux.

Ensuite, comme le prix des livres est identique au prix du commerce (sans la réduction des 5% habituels), j'aurai moyennement apprécié d'acheter une entrée pour avoir le droit d'acheter des livres.

Par contre, au regard du contenu des conférences et des dédicaces proposées, j'estime cela tout à fait justifié pour les personnes qui s'y rendent dans cet intérêt (mais concernant certaines conférences, la plupart des individus qui se sentent concernés sont des professionnels de l'édition qui bénéficient d'une entrée gratuite).

Peut-être aussi ne suis-je pas très passionnée par le monde du livre. J'aime découvrir de nouvelles choses, m'intéresse à l'actualité littéraire, mais pour moi le livre est un outil et une clé d'accès à la connaissance, et un plaisir égoïste. L'effervescence autour du livre et des auteurs ne sont pas forcément dans mes centres d'intérêt premiers.

Par conséquent, et pour toutes ces raisons, je ne compte pas m'y rendre l'an prochain. Je ne me sens pas concernée par cet événement. Assez paradoxal, je sais. Mais je ne suis pas à l'affut des marque-pages, des livres (j'ai une PAL assez conséquente et je privilégie l'achat d'occasion), des dédicaces, des conférences (surtout quand j'ai dormi 4 h la nuit précédente).

Je suis consciente que cet événement suscite une grande attente pour les professionnels du livre, que ce soit les auteurs, les éditeurs et autres. Ils ont l'occasion d'aller à la rencontre du public et de bénéficier d'un peu d'attention quant à leur travail, d'être les héros du jour. Je ne nie pas que la lecture est indispensable à ma vie, et, avec ce billet, je ne dénigre pas les manifestations de ce type. C'est simplement une constatation. Et je suis certaine que des milliers, voire des millions, d'autres personnes savent profiter de cette occasion mieux que moi. Et le fait de ne pas m'y rendre ne signifiera jamais de ma part un mépris par rapport à tous leurs efforts pour nous instruire ou nous faire rêver et voyager. La preuve en est : ce blog qui vous parle très régulièrement des livres qui m'ont emballée.

Quand je vois un livre, je vois aussi le travail des correcteurs, des maquettistes, du designer, de l'auteur, des communiquants, des éditeurs, des libraires, des livreurs, et j'en passe (et en oublie très certainement). J'en profite pour leur dire MERCI avec ce billet, parce que sans eux, tant de moments et de minutes perdues. Parce que sans eux, notre vie serait morne, on aurait des conceptions de vie connes et fermées. Parce que Gutenberg a juste été un génie, faut quand même le souligner.

Même si je ne retournerais pas au Salon du Livre sans raison valable (possibilité d'être en forme pour les conférences, d'arriver à prendre le temps de faire dédicacer des livres, de pouvoir jouir du moment...), j'en ai quand même bien profité en découvrant le lieu et en réalisant la chose. Le bilan n'est pas négatif du tout. Je vous ferai part de mes petites découvertes et achats dans un prochain billet.

Je suis curieuse de connaître votre avis sur le Salon du livre de Paris. N'hésitez pas à réagir pour me dire ce que vous avez pensé de cette édition. Mais avant cela, profitez-en! Tout simplement! (et n'achetez pas des invitations gratuites, certaines sont fausses paraît-il).


[post édité pour apport supplémentaire quelques minutes après la première version]
Ajouts ultérieurs
Information : les billets de ce blog sont en cours de correction. Je prends la situation très au sérieux : je compte éradiquer les fautes d'orthographe qui tachent ce blog. Merci de votre patience.




12 commentaires:

  1. je n'y suis jamais allé mais tenterais bien l'expérience l'année prochaine (pour cela il faut que je fasse 550 km ! une bagatelle !)
    je comprends ta réflexion sur le prix de l'entrée, c'est vrai que c'est un peu élevé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te recommande fortement de regarder le programme si tu dois venir de si loin :) Cela te permettrait de mieux en profiter. Comme dit, je suis contente d'en avoir fait l'expérience, mais la fatigue a un peu gâché la chose. Concernant le prix, comme tu es bloggeuse tu pourras certainement bénéficier de l'entrée gratuite !

      Supprimer
    2. Comment tu as fait oiur avoir ton entrée gratuite ?

      Supprimer
    3. Sur le site, dans la catégorie presse, tu peux voir qu'ils proposent des accréditations pour blogueurs. Sinon, sur la toile, différents sites en proposent gratuitement, ou par concours (et généralement peu de monde y participe). J'ai eu la mienne ainsi.

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais été à Paris mais j'ai déjà été à la foire du livres de Bruxelles (3 ou 4 fois) et ce que j'aime dans ce genre d'évènement c'est qu'on peut découvrir des petites maisons d'éditions. Il y a bien sur les gros éditeurs mais je vais surtout chez les petits et du coup je n'achète que des livres qui ne se trouvent pas dans ma liste d'envie car je découvre des petits trucs sympa.

    RépondreSupprimer
  3. Je me rends au Salon du livre presque chaque année mais je crois que je vais passer mon tour cette fois. J'apprécie les conférences mais celles qui me tentent le plus sont souvent réservées aux professionnels, les autres sont prises d'assaut. Entre la foule, le mal aux pieds et le gouffre créé dans mon compte en banque, je trouve que le prix d'entrée est franchement excessif. J'ai beau être passionnée de livres et adorer aller à la rencontre des éditeurs (dont un certain nombre sont des amis ou d'anciens collègues), j'ai du mal à y trouver ma place, sans doute parce que je suis très réservée et ai du mal à aller vers des inconnus pour partager ma passion ; je trouve que l'évènement a tendance à manquer de chaleur. Du coup je suis toujours un peu déçue quand j'y vais et je m'en veux quand je n'y vais pas... Mais bon, ça reste malgré tout un incontournable !

    RépondreSupprimer
  4. Je n'y suis pas allée mais c'est vrai que j'aurais bien aimé le faire une fois dans ma vie. Ne serait-ce que pour me faire une idée par moi-meme de l'ambiance qui doit etre assez oppressante..

    RépondreSupprimer
  5. Coucou,

    j' y suis allée vendredi, c'est la deuxième fois que j'y suis allée, et je retrouve toujours cette même ambiance. Dommage pour les dédicaces, c'était samedi et aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  6. C'est dommage que tu y sois allée le vendredi, j'y étais le samedi ! :/ En tout cas, c'est un événement que j'aime bien, pas forcément pour acheter des livres (car comme tu dis, ils sont au prix fort) mais pour les rencontres, celles avec les blogueuses amies de longue dates, celles qu'on découvre et la rencontre avec certains auteurs très sympas et hyper dispo pour certains. J'aime aussi l'ambiance, l'effervescence, même si ça fait parfois un peu foire. En tout cas, j'y serai encore l'année prochaine !

    RépondreSupprimer
  7. J'aimerai un jour y aller, pour me rendre compte de ce que c'est, voir l'effervescence que cela suscite ... Mais je privilégie les petits salons du livre à côté de chez moi dont l'entrée est gratuite et les auteurs plus accessibles. Il faut dire aussi que je n'ai pas vraiment les moyens d'acheter des livres à 20€ pièce... et aller à ce genre d'évènement sans rien rapporter serait un peu frustrant. C'est un projet qui s'étudie longuement, car entre le coût du transport, de l'hébergement, des achats, etc ... ça représente un vrai budget !

    RépondreSupprimer
  8. Je suis globalement tout à fait d'accord avec ton article !! J'ai eu accès au salon gratuitement en tant que professionnelle du livre. C'était la première fois que je m'y rendais, et j'ai été très déçue. Mon bilan : mieux vaut rester dans sa petite librairie de quartier, plutôt que de se perdre parmi les nombreuses allées. J'ai détaillé ça dans un petit article, si ça te tente :) A bientôt !

    RépondreSupprimer
  9. J'y suis allée les 3 jours, chaque jour je découvrais un stand que je n'avais pas encore vu à force de me perdre. Le weekend il y avait beaucoup trop de monde. Malgré tout j'ai quand même bien aimé car j'ai rencontré des auteurs et des blogueurs que je voulais croiser. enfin j'aurais bien aimé aussi t'y croiser :)

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression