mardi 15 avril 2014

Des noeuds d'acier de Sandrine Collette (2013)

Auteure : Sandrine Collette

Edition : Le livre de Poche

Pages : 272

Théo Béranger, quarante ans, n'a pas supporté que sa femme Lil, qu'il adore, ait une liaison avec son frère Max. Il est allé lui casser la figure. Mais Max est mal tombé et ses cervicales ont cédé. Depuis il est infirme et Théo est allé en prison.
 
À sa libération, il part se perdre dans la campagne pour faire des randonnées, histoire de décompresser. Logé dans une chambre d'hôte, il finit par s'aventurer sur un chemin de randonnée que lui a conseillé sa logeuse, Mme Mignon.
 
C'est au cours de cet itinéraire qu'il rencontre deux frères, Basile et Joshua. Deux vieillards qui habitent une masure au fond des bois, loin de toute civilisation. Totalement asociaux et quelque peu dégénérés, ils vont capturer Théo, le séquestrer, le brutaliser pour en faire leur esclave. Théo rejoindra Luc, un compagnon d'infortune, qui est déjà réduit à l'esclavage par les deux frères.
 

 
Ainsi commence pour Théo seize mois de torture, d'avilissement, de violences, de brutalité qui vont le couper du monde et le faire plonger dans un enfer quasi inhumain.
 
Le roman Des noeuds d'acier est un livre étonnant et terrifiant à la fois. Sandrine Collette raconte avec justesse et une analyse précise et surtout intelligente, les capacités de l'être humain à survivre et surtout à préserver cet instinct de survie qu'il y a en chacun de nous même dans des situations les plus extrêmes.
 
À quel moment abandonne-t-on l'idée de s'évader à tout prix ? Théo verra mourir Luc, son compagnon d'infortune. Survivra-t-il à cette expérience extrême, humiliante ? Gardera-t-il sa lucidité et son aptitude à vivre dans un contexte d'enfermement où l'espoir est inexistant et que le quotidien se résume à torture, survie et esclavage.
 
Une histoire écrite de façon magistrale, une analyse juste et surtout un sujet traité avec précision et un réalisme époustouflant. On ne peut rester indifférent.
 
Grâce à ce livre, j'ai découvert l'auteure Sandrine Collette. Je ne connaissais pas. Belle découverte vraiment. Elle a déstabilisé et bouleversé l'humain en moi. Une histoire dramatique et une auteure extraordinaire.
 
Je conseille de lire ce roman car malgré l'horreur de ce drame dont on ne peut négliger le réalisme, il y a l'humain.

1 commentaire:

  1. Même ressenti que toi, un récit fort et bouleversant ! On en garde vraiment des traces...

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression