samedi 5 avril 2014

Fuir la Corée du Nord de Paul Estabrooks (2006)

Auteur : Paul Estabrooks

Edition : Ligue pour la lecture de la Bible

Pages : 146

En tentant de trouver de quoi se nourrir, Pil Soo Kim se rend en Chine et découvre que la vie est bien différente en dehors de la Corée du Nord. Multipliant les allers et retours entre son pays et la Chine, il commence à être suspecté de passer la frontière, et est menacé par les autorités locales. Plus qu'une solution : la fuite pour lui et sa famille.
 

 
Un ami l'a acheté, intéressé par la vie locale en Corée du Nord. En le manipulant, je me suis très vite aperçue que ce livre était un peu orienté. Je ne dirais pas qu'il incite à se convertir à une quelconque croyance (ici le catholicisme), mais qu'il en parle quand même pas mal. Je ne le réduirais pas pourtant à un simple livre orienté, puisque certains regroupements religieux aident à faire évoluer les choses et pour d'autres c'est la foi en un dieu qui les incitent à se dépasser.
 
Partant de ce postulat, j'ai donc commencé ma lecture. Pil Soo Kim est un Coréen qui meurt de faim. On suit son histoire et les privations du quotidien, ainsi que le comportement de son entourage. Il a une fille et un fils, une épouse et sa mère. Pour tenter de les nourrir, il se rend en Chine grâce à des passeurs et au péril de leur vie. Et là-bas il découvre un univers très différent. Il mange de la viande, prend une douche, dort dans un lit confortable... Ceux qui l'hébergent lui parlent d'un dieu, Pil Soo Kim s'y intéresse. Sentant que cela l'incite à se projeter, il plonge dans la foi.
 
J'avoue que les passages un peu trop religieux m'ont un peu agacée et que j'en ai survolé quelques-uns. Ce livre se lit assez rapidement, et le contenu est simple. D'autant plus que c'est basé sur un témoignage réel (et que cette histoire doit se renouveler très souvent). J'ai pu apprendre quelques informations, mais la plupart du temps le texte était assez léger à ce niveau. Même si c'est le quotidien, que les grands faits sont décrits, le contenu est assez simplifié. On y aborde aussi la question des chrétiens persécutés.
 
Une lecture correcte, et un peu fade. Je ne la recommanderai pas forcément, sauf si vous vous intéressez à la foi (et encore...). Mais pour la cible qu'elle vise (des lecteurs qui veulent les grandes lignes de façon rapide), cela doit faire son office.

 

1 commentaire:

  1. C'est très instructif comme article, merci beaucoup ;)

    Feel free to visit my blog post: boulot en australie

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression