mardi 8 avril 2014

Le roman du café de Pascal Marmet (janvier 2014)

Auteur : Pascal Marmet
 
Edition : du Rocher
 
Pages : 240
 
Julien, jeune malvoyant, aide son grand-père qui tient un café. Fin connaisseur, sa passion est de sucer les grains et d'identifier les saveurs. Mais au quotidien, il est houspillé sans cesse par le vieux paternel qui lui reproche d'avoir tué sa fille lorsque Julien est venu au monde. Un jour, il le vire de chez lui. Julien se réfugie chez Johanna et décide de découvrir l'origine des grains d'un sac déposé mystérieusement devant sa porte le matin de son départ.
 

 
Quand Pascal Marmet m'a proposé de découvrir son livre, j'ai été très enthousiaste. J'aime le café, comme beaucoup, sans pour autant avoir la patience ni le talent d'en boire de bonne qualité, puisque refusant d'investir dans les percolateurs à capsules qui sont vraiment peu écologiques. D'ailleurs, malgré la qualité du jus qui en sort, je trouve qu'on perd un peu le doigté et ce plaisir de la manipulation.
 
Dans ce livre, on suit donc Julien, sympathique gamin, qui est un puits d'information concernant cet or noir. Il connaît son histoire, ses saveurs. Il récite des passages entiers et mémorables à son amie Johanna, jeune journaliste un peu insolente en mal d'aventure. Un plaisir de plonger dans ce récit historique, et qui témoigne de l'implication de l'auteur dans ses recherches. Une petite encyclopédie sur le sujet que je vais garder sur mon étagère pour y replonger mon nez dès que je ressentirai l'envie de tester les différentes dégustations proposées.
 
Rédiger ainsi ce type d'études sous forme de roman se révèle donc judicieux. Même si quelques fois, on regrette un peu que Pascal Marmet n'ait pas voulu nous livrer un texte plus long et peut-être plus abouti côté fiction. Car oui, je suis restée sur ma faim. J'ai dégusté le robusta et l'arabica et j'ai compris la différence de culture mais aussi d'amertume. Mais devant autant de belles aventures caféinées, j'aurai voulu que Julien nous emporte encore plus loin et que son aventure en Amérique centrale soit un peu plus complexe.
 
Or, vers la fin du récit, le rythme s'accélère et tout s'enchaîne avec une telle simplicité qu'on se demande presque où se trouve finalement l'intrigue. On se doute un peu de la vie du grand-père, qui est transparente et, de mon point de vue, un peu trop facile. Et j'ai trouvé un peu trouble l'histoire du groupe en dernière partie de récit, qui abouti sur une finalité aussi vite. Il est aussi dommage qu'on n'ait pas pu plus voyager olfactivement et visuellement dans les pays traversés par Julien et Johanna.

Néanmoins, si on passe cette étape, on s'embarque dans une aventure très intéressante et qui comble toutes les interrogations des adorateurs du nectar noir. De plus, en fin de récit, des fiches récapitulent les dates les plus importantes et les vertus du café.

Je souligne également la qualité des personnalités proposées. Il est difficile de rester indifférent à Johanna, Julien et à son grand-père. L'auteur a su nous les rendre proches, au point de nous rendre amère en pensant au peu de temps qu'il nous est accordé de passer à leur côté.
 
 
Une agréable lecture qui retrace les grandes lignes de l'aventure du café. Un petit bonheur pour ceux qui sont curieux de découvrir ce qui se cache derrière le grain noir. La qualité des recherches de Pascal Marmet est appréciable, même si l'histoire de Julien, personnage très sympathique, ne m'a pas totalement portée là où je le souhaitais. J'attendais une intrigue plus complexe.
 
 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression