dimanche 6 avril 2014

Rush 1, dette de sang de Phillip Gwynne (mars 2014)

Auteur : Phillip Gwynne
 
Edition : Casterman
 
Pages : 255
 
Dom Silvagni vit avec sa famille sur la côte australienne, dans un quartier résidentiel de Halcyon Grove à Gold Coast. Ce domaine pour millionnaires est protégé par un mur d'enceinte et sécurisé. Le père est un homme d'affaires, sa mère est américaine et il est l'aîné des enfants. Dom va avoir 15 ans. Sa passion c'est l'athlétisme. Il est entraîné par Gus, son grand-père et il court tous les jours pour préparer les compétitions à venir.
 
Pourtant cette vie quasi idyllique va être bouleversée le soir de son anniversaire. Son père et son grand-père lui révèlent un secret de famille. Les Silvagni ont une dette envers la Mafia depuis quelques générations. Ainsi tous les héritiers mâles de la lignée des Silvagni doivent exécuter six contrats à l'âge de 15 ans au profit de la Mafia. Si un des contrats également appelé la Dette n'est pas rempli, il subira un terrible châtiment. Son grand-père Gus qui en a gardé des séquelles, est la preuve vivante du sérieux de cette dette.

 
Dom ne veut pas croire à cette réalité familiale. Et pourtant très vite, son premier contrat lui est transmis. Il doit arrêter Otto Zolton-Bander, un jeune délinquant qui donne du fils à retordre à la police et qui n'a toujours pas pu être appréhendé jusqu'à ce jour.
 
Malgré ses réticences et son appréhension, Dom va se mettre à la recherche d'Otto Zolton-Bander, un héros pour les uns, un hors-la-loi pour les autres.
 
Avec Rush 1 dette de sang, l'auteur pose les fondations d'une histoire à 6 actes : les 6 contrats qui seront imposés à Dom. Rush 1 dette de sang est le premier tome de ce qui va très certainement être une série.
 
Au départ j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. Normal je suis plutôt habituée à de la littérature adulte. Et ceci est un roman pour adolescents. Mais je dois reconnaître que je me suis laissée très vite embarquer par l'histoire.
 
Ce livre est agréable à lire. Il y a un scénario bien ficelé, rythmé et surtout très intéressant. Les personnages sont attachants que ce soit Imogen, isolée du monde par sa mère et amie de Dom.
 
Tristant rival sportif puis rival tout court de Dom, Otto Zolton-Bander qui n'est peut-être pas vraiment ce délinquant détestable, sa jeune soeur Zoé, férue d'informatique et si imprévisible et mature à la fois, et tous les autres. Puis il y a Dom, le personnage principal qui a l'étoffe d'un héros des temps modernes malgré lui.
 
Je reconnais que je me vraiment laissée prendre par cette histoire que je trouve bonne. J'ai pris un réel plaisir à lire ce roman jeunesse certes mais finalement j'ai oublié ce détail car il y a de l'aventure, des sentiments : amitié, haine, mésentente, enjeux et en sus une réelle intrigue originale et prenante. La fin donne vraiment envie de connaître la suite.

Je suis ravie que les Editions Casterman m'ont permis de lire ce livre. Ce fut une belle et agréable surprise. N'hésitez pas à visiter le site dédié à la série ici.
 
Un livre que l'on peut sans problème proposer aux adolescents car ils peuvent prendre un réel plaisir à sa lecture mais aussi s'identifier à l'un ou à l'autre des personnages.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression