samedi 31 mai 2014

Summer and the city, le journal de Carrie, tome 2 de Candace Bushnell (2012)

Auteure : Candace Bushnell

Edition : Le livre de poche

Pages : 456

Carrie s'installe à New York pour suivre un séminaire d'écriture. Elle découvre aussi les soirées avec Samantha, fait la connaissance de Miranda, et tente de réaliser son rêve : devenir une auteure reconnue.



Poursuivant ma découverte de la jeunesse de Carrie, j'ai décidé de lire le dernier tome (à ce jour) de l'histoire de cette miss qui débarque à New York.

Carrie demeure cette fille entêtée mais raisonnable qu'on a découvert dans le tome 2. Elle ne fait pas de bêtise, n'a pas de coup de sang mais sait s'amuser et veut prouver à tous qu'elle est la meilleure et que son avenir est de devenir une auteure reconnue.

A côté d'elle, certaines et certains de ses camarades vont succomber à l'appel des sirènes, et par fragilité, candeur ou manque d'encadrement, ils feront quelques mauvaises expériences. Carrie, elle aussi, sera parfois tentée de faire des expériences qu'on pourrait qualifier de "bêtises de jeunesse".

En fait, les deux personnages qui m'ont le plus surpris sont Samantha et Miranda (ne cherchez pas Charlotte...). Samantha est toujours aussi ambitieuse, légère, pleine de vie. Mais beaucoup plus jeune que dans la série, forcément. Je la trouve conforme à l'image que je me suis faite d'elle et cette continuité dans l'idée est assez plaisante, bien qu'inespérée. Mais Miranda... montrée comme une anti-amour, écolo, protestataire et militante, qui n'a pas fait d'études (curieux quand même).

Les expériences de l'amour sont aussi au coeur des préoccupations des trois dames. La découverte, les sentiments, les trahisons, le choix entre l'argent ou l'amour, la domination... On a, comme dans beaucoup de titres du même genre, un assez large panel de situations qui révèlent les personnalités.

Je ne dirai pas que ce livre est plus ou moins bien que le tome 1. Il est différent. Dans le premier tome, on avait une image assez réaliste d'une jeunette raisonnable qui habite une petite bourgade. Dans ce second tome, celle d'une jeune adulte qui prend son envol et se confronte aux difficultés et aux pièges d'une grande ville. Sa seule détresse est le manque d'écoute venant de la part de son entourage, un besoin nécessaire mais dont les conséquences seront évitées par sa personnalité mesurée et assez dans les rangs.

Finalement Carrie correspond à ce qu'elle projette dans la série : raisonnable, qui aime s'amuser sans dépasser les normes, rêveuse. Plutôt sympa. Mais à qui il n'arrive jamais de méchantes choses car elle a l'instinct pour les éviter ou pour retourner les situations.

Une série en deux tomes qui plaira aux pré-ado et jeunes adultes, ainsi qu'aux nostalgiques de la série. Les parents réticents à l'idée d'acheter des livres parlant d'ados déboussolées et dépravées peuvent acheter les bouquins les yeux fermés. Je réalise, en écrivant cela, qu'on dirait presque qu'il y aurait une certaine moralité derrière...





Découvrez mon avis sur le tome 1 en cliquant sur la couverture :


2 commentaires:

  1. Il faut absolument que je lise le tome 2, le 1 m'avait bien plu et j'aimerais beaucoup connaitre la suite!
    Bise
    Clémence
    Ps: si ça te dit il y a un concours sur mon blog pour gagner une coque de téléphone :)

    RépondreSupprimer
  2. J'aimais beaucoup la série, je vais peut-être faire ma curieuse et lire les deux tomes !

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression