dimanche 25 mai 2014

Un visage d'ange de Lisa Ballantyne (2013)

Auteure : Lisa Ballantyne

Editeur : Belfond

Pages : 408

Daniel est avocat en Droit Pénal à Londres. Il a été désigné comme défenseur de Sebastian, 11 ans. Ce petit garçon, frêle, intelligent, bien éduqué, beau comme un ange, est accusé d'avoir battu à mort son petit voisin, copain et compagnon de jeu, Ben Stokes, âgé de 8 ans. Sebastian nie l'avoir tué et prétend avoir été à la maison à l'heure présumée du crime avec sa mère. Cette dernière confirme. Pourtant Sebastian est incarcéré dans une prison de mineurs en attendant son procès.



Daniel, touché par la personnalité de Sebastian, est persuadé que le petit garçon dit la vérité. En réalité l'affaire de Sebastian renvoie Daniel à sa propre enfance. Une similitude qui le rapproche du petit garçon et qui le replonge dans son histoire personnelle très douloureuse.

Daniel a été placé dans des familles d'accueil car sa mère, toxicomane, ne pouvait l'assumer ni lui proposer un foyer sécurisant. C'est ainsi qu'il est confié à Minnie, une femme qui accueille les enfants en difficultés ou difficiles. Elle finira par l'adopter. Mais lui, par la suite, la rejettera définitivement de sa vie car il est persuadé qu'elle l'a trahi.

Au fur et à mesure de la préparation et du déroulement du procès, Daniel replonge dans son passé et essaie d'appréhender la vérité de son histoire personnelle d'autant plus que Minnie vient de mourir. Il n'a jamais renouer des liens avec elle depuis de nombreuses années. La culpabilité le ronge.

Par ailleurs, il se rend compte que Sebastian grandit dans un milieu familial où règne la violence. Sa mère est maltraitée par son père. Ce dernier qui passe son temps à voyager pour affaires, méprise son épouse et la violente régulièrement.

L'affaire de Sebastian est très médiatisée car le très jeune âge des protagonistes et la cruauté du crime effraient l'opinion publique.

Pourtant Daniel et sa collègue Irène qui plaide l'affaire lors du procès, font leur maximum pour que Sebastian soit innocenté. Mais est-il réellement innocent ? Comment un petit garçon aurait-il pu tuer avec une telle violence son compagnon de jeu ? Ne s'est-on pas tromper de suspect ? Quel verdict attend l'enfant ?

"Un visage d'ange" est le premier roman de Lisa Ballantyne. C'est surtout une belle réussite narrative et d'écriture.

On se laisse prendre par l'histoire du petit Sebastian dès les premières pages et on accompagne sans problème Daniel dans ses souvenirs d'enfance. Un livre intéressant qui aborde sans concession ni jugement mais avec une grande pudeur, la réalité de l'enfance et l'impact que peut avoir celle-ci dans la construction de l'individu et de ses actes.

Le lecteur est autant touché par le petit Sebastian que par Daniel. Des histoires d'enfance distinctes mais jalonnées pour les deux d'événements violents qui deviennent des traumatismes indélébiles. On ne lâche pas le roman jusqu'à sa fin car on a hâte de savoir si le petit Sebastian est reconnu coupable et s'il va être condamné. En parallèle on découvre Daniel, enfant.

La chute du roman est étonnante et inattendue mais au fond de moi, je crois que je m'en doutais un peu ce qui rend cette histoire quelque peu effrayante.

"Un visage d'ange" est un magnifique livre sur l'enfance, étonnant et à la fois cruel. Sans jugement, l'auteure parle de l'enfance et des réalités de celle-ci qui sont loin d'être merveilleuses.

Je le conseille à lire et surtout à découvrir. Il touche, donne à réfléchir, ébranle et émeut à la fois.
Un très bon moment de lecture.

3 commentaires:

  1. Tu donnes envie! Je note!!!

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait le genre de livres qui pourrait me plaire !

    RépondreSupprimer
  3. il est dans ma WL, j'espère l'aimer :)

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression