samedi 28 juin 2014

Race et histoire de Claude Lévi-Strauss (1952)

► Claude Lévi-Strauss / Folio / 127 pages

☼ Résumé :

La diversité des cultures, la place de la civilisation occidentale dans le déroulement historique et le rôle du hasard, la relativité de l'idée de progrès, tels sont les thèmes majeurs de "Race et histoire". Dans ce texte écrit dans une langue toujours claire et précise, et sans technicité exagérée, apparaissent quelques-uns des thèmes majeurs de notre manière contemporaine de penser l'humanité.



☼ Mon avis :

Je n'ai pas cessé de sourire en refermant ce livre qui m'a donné un coup de fouet au moral. Cela fait longtemps que je n'ai pas autant mis à l'épreuve mes compétences en lecture et lu un texte aussi intelligent, preuve qu'il faudrait que je me remette plus sérieusement à lire des essais.

En 1952, Claude Lévi-Strauss rédige ce texte sur demande de l'Unesco qui publie une série de brochure pour contrer le racisme. L'ouvrage est divisé en plusieurs parties : Race et culture, diversité des cultures, ethnocentrisme, culture archaïques et cultures primitives, l'idée de progrès, histoire stationnaire et cumulative, place de la civilisation occidentale, hasard et civilisation, la collaboration des cultures, le double sens du progrès.

Il définit l'être humain et la race, expliquant qu'il n'existe pas de rapport de supériorité par rapport à l'anatomie (blanc, noir, jaune) et que la diversité de l'homme s'exprime par le contexte historique et sociologique qui est spécifique à chacun. Un contexte qui donne naissance à une culture. Seulement il n'existe pas de culture optimale, puisqu'elles répondent toutes à des besoins propres liés à son environnement. Déterminer qu'il existe une échelle d'appréciation reviendrait donc à juger par des critères qui seraient subjectifs au prisme utilisé. Certains critères seraient donc mis de côté car considérés comme peu essentiels pour certains groupes d'hommes, qui n'y voient pas d'attrait ou tout simplement n'arrivent pas à les voir.

Je ne vais pas aller plus loin sur ce sujet car je ne suis pas une spécialiste et je ne souhaite pas rédiger de texte erroné. Mais c'est un excellent texte à lire, qui permet de combattre les préjugés et d'ouvrir son esprit à l'autre. Un autre qui nous est égal mais qui est aussi différent puisque doté d'un bagage culturel différent, qui n'est pas moins bien ou mieux qualitativement, mais façonné par les besoins qu'ont éprouvé ses ancêtres au fil du temps. Cette culture n'est pas non plus propre à lui, puisqu'elle a bénéficié des échanges et des apports d'autres cultures qui l'ont aidée à traverser les temps. Des interactions qui ont aussi peut-être poussé à faire disparaître des rites ou des usages ancestraux faute d'intérêt ou par forte influence.

Je recommande ce texte, peut-être difficile d'accès au premier abord mais enrichissant. Une fois terminé, on a la sensation d'avoir fait un grand pas. Cela fait du bien.

1 commentaire:

  1. C'est dingue comme ça peut devenir difficile de lire des trucs comme ça quand on "vieillit" et que les années d'études s'éloignent hein ? =)
    Les vacances d'été sont d'ailleurs souvent un bon moment pour se lancer dans un pavé ou dans un livre techniquement corsé qu'on n'aurait pas le courage d'aborder sereinement le reste de l'année je trouve, je vais bientôt choisir le mien :p

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression