samedi 12 juillet 2014

Et si Notre-Dame la nuit... de Catherine Bessonart (mars 2014)

► Catherine Bessonart / Editions de l'Aube / 286 pages

Pour l'acheter, cliquez ici

☼ Mon résumé :

Une nuit, neuf des statues de Notre-Dame sont étêtées. On soupçonne des amateurs d'arts d'avoir commandités de tels méfaits. Mais une jeune femme est retrouvée assassinée. A l'identique des statues de Notre-Dame, elle a été décapitée. De ce fait, il est difficile de procéder à l'identification de la victime.

L'enquête est confiée au Commissaire Chrétien Bompard et à son équipe. Malgré leurs investigations non seulement l'enquête s'enlise mais d'autres jeunes femmes sont tuées et décapitées. Hormis le même mode opératoire, il n'existe aucun lien apparent entre les victimes.



Chrétien Bompard constate toutefois que les crimes sont perpétrés dans un même secteur géographique. De plus, le tueur semble être un homme très intelligent, précis, calculateur et habité par une sorte de vengeance cruelle. Cette enquête projette le Commissaire Bompard dans son passé sans qu'il puisse réellement s'en expliquer ou même faire un lien entre les crimes atroces et lui.

Pourtant, cette enquête finira par le concerner personnellement. Le tueur le menace et se rapproche de lui tel le chasseur de sa proie. Chrétien Bompard prend peur pour son ex-femme Mathilde. Arrivera-t-il à la sauver et à arrêter le criminel avant qu'il ne commette l'irréparable ?

☼ Mon avis :

Et si Notre-Dame la nuit... est un roman policier de style d'écriture classique. Mais on oublie très vite cela car on se laisse embarquer assez rapidement par l'histoire elle-même.

L'auteure Catherine Bessonart nous propose un très bon livre policier. Il y a tous les ingrédients pour que le lecteur passe un très bon moment de lecture. Du suspens, des rebondissements, des personnages comme Chrétien Bompard attachant, avec une personnalité complexe et en permanente réflexion. La chute de l'histoire est étonnante même si elle a sa logique.

J'ai également apprécié le clin d'oeil de l'auteure à Cesare Battisti (un écrivain de roman policier italien) qui se retrouve dans un rôle de concierge de l'immeuble de Bompard. Un transfert intéressant d'un moment de vie de Cesare Battisti dans un roman d'un genre littéraire qui lui est familier. Il en aurait très certainement souri.

Un livre que je conseille à la lecture. On peut l'emmener dans sa valise, à la plage ou à la montagne. Quelque soit l'endroit, on oublie très vite l'environnement car on n'arrivera pas à quitter Chrétien Bompard avant l'issue de son enquête.

J'ai vraiment aimé et j'ai passé un très bon moment de lecture.

1 commentaire:

  1. Du même auteur j'ai lu http://lireetrelire.blogspot.fr/2014/04/la-palette-de-lange-catherine-bessonart.html et j'ai bien aimé!
    Notre Dame m'attend sur ma pal!

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression