mardi 1 juillet 2014

Lettre à sa fille de Jane Calamity (2014)

► Jane Calamity / Rivages poche / 109 pages

☼ Résumé :

Le 8 mai 1941, Madame Jean McCormick, invitée de l'émission, " We the people " sur CBS, déclare être la fille de Calamity Jane (de son vrai nom, Martha Canary) et tenir en sa possession les lettres que sa mère lui a écrites durant vingt-cinq ans. Le monde entier découvre alors une Calamity Jane sensible et aimante, une femme rongée par le remords d'avoir abandonné son enfant qu'elle ne pouvait élever. Cette femme d'exception, figure emblématique du Far West, voulait que sa fille connaisse une vie stable et profite d'une éducation solide. Elle la fit adopter à l'âge d'un an par un couple originaire de l'Est, Jim et Helen O'Neil.


☼ Mon avis :

Découvert au cours d'une de mes visites dans une librairie, j'ai hésité maintes fois à me l'acheter. Finalement, j'ai plongé mon nez dans ce court livres qui recensent les lettres adressées par Calamity Jane à sa fille.

Née en 1850, elle est devenue célèbre par sa participation à la conquête de l'Ouest et son rôle lors des guerres indiennes. Indépendante et forte de caractère, je l'imaginais aussi ayant des mœurs légères. En réalité, on découvre dans ses lettres une femme solide et guerrière, mais aussi très attachée à sa famille.

Dans un livre qui se révèle être une véritable immersion dans sa vie intime, Calamity Jane exprime tout son amour pour Jean, sa fille, à qui elle enverra de l'argent, gagné en travaillant ou aux cartes. Elle lui parlera de l'homme de sa vie, qu'elle regrette d'avoir perdu, mais aussi des jalousies et des méchancetés que lui font les autres femmes, persuadées qu'elle est une femme facile.

Battante, elle a appris à lire et écrire seule pour pouvoir communiquer avec Jean. Femme au grand coeur, qualité qu'on ne pourrait pas soupçonner chez elle, elle n'hésite pas à prendre sous son aile des plus jeunes, comme des ados ou un bébé, et de leur donner toute sa richesse pour les aider à réaliser leurs rêves.

Elle raconte aussi sa vie quotidienne, ses relations avec les Sioux qui la laissent tranquille puisque la prenant pour une folle, ou la violence des attaques, où les individus sont souvent tués de sang froid. A travers ses lettres, on aperçoit le Far West, sa vie cruelle, le manque de moyens, la rudesse du quotidien où chaque jour est un combat.

En définitive, un document intéressant qui nous donne un très belle aperçu de la personnalité de cette femme assez incroyable pour son époque, et qui nous montre des facettes plus douces et plus fragiles de ce qu'on a l'habitude de voir. Ce texte est également une fenêtre sur une période qu'on imagine beaucoup mais qu'on cerne peu. Mon regret est le manque de contexte et de texte additionnel. Pour son prix assez conséquent, j'aurai apprécié un travail plus en profondeur de la part de l'éditeur.



2 commentaires:

  1. Curieuse! On connait le personnage, mais jamais je n'aurais imaginé qu'elle avait eu une fille!! Je note ce texte!

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression