mardi 21 octobre 2014

De nouveaux livres dans ma PAL #31 : trois autres livres...

Bonsoir,

voici les derniers arrivés dans nos piles à lire (je dis nous, car nous sommes deux). C'est un peu Noël avant l'heure même si cela va nous demander pas mal de travail. Mais on ne va pas s'en plaindre, n'est-ce pas?



Mes réceptions du jour (c'est vraiment rare d'en recevoir trois en même temps).

Hotel Summertime tome 2 de Louise Byron.

La photo est celle de l'illustrateur car la couverture n'est pas disponible sur internet. Allez visiter son site.

Je n'ai pas non plus trouvé le résumé et ma flemme m'interdit de vous la copier. De toute façon c'est la suite du tome 1 dont vous pouvez trouver la chronique ici.


En Afrique d'Eric Fottorino


«Dans ce recueil d'enquêtes et de reportages, j'ai voulu saisir au plus près ce qui faisait le quotidien d'un reporter au milieu des années 1980, avant la révolution numérique, avant les mails et les portables, quand le temps gardait son épaisseur, et les distances leur longueur. Si le journalisme a changé de forme, il n'a pas changé de sens : informer, expliquer, trier, raconter.»








Partout sauf en Afrique d'Eric Fottorino

"Jeune reporter, je croyais qu'il fallait empiler les kilomètres sur son passeport pour mériter cette appellation. Alors, au hasard du monde et de l'actualité, je me suis retrouvé dans les campagnes russes ou sur le canal de Panamá, dans les plantations d'hévéas de Malaisie, dans les mines de nickel de Calédonie ou au plus profond des îles de Guyane, quand ce n'était pas à Bakou, Mexico, Hanoï ou Varsovie. Puis j'ai compris que l'aventure était au coin de la rue ou presque, et la France est devenue un champ infini de découvertes. Ce recueil, qui vient après le premier volume titré En Afrique, tente de saisir par petites touches les transformations du monde à la fin du XXe siècle."





Les réceptions à venir d'Ondine (il semblerait que ce soit arrivé à la Poste)

Noces de cire de Rupert Thomson

Florence, 1691. Zummo est un sculpteur de génie qui crée des statues de cire si délicates qu'elles semblent avoir pris vie. Il a fui sa Sicile natale pour trouver refuge dans une ville vérolée par la corruption, aveuglée par l'austérité, où les citoyens les plus riches assouvissent leurs désirs les plus pervers. Convoqué par le grand-duc qui lui a commandé une Vénus de cire grandeur nature, Zummo parcourt les ruelles labyrinthiques à la recherche d'une femme suffisamment parfaite pour servir de modèle. Mais la Toscane regorge de secrets et de dangers. La torture et les exécutions vont bon train, et, lorsqu'on trouve le cadavre d'une jeune femme sur les bords de l'Arno, le sculpteur commence à croire que le vice prend sa source à la cour des Médicis. Tout en poursuivant sa création, essayant d'insuffler la vie à sa Vénus de cire, il se demande si cette femme parfaite va le mener à son salut ou à sa perte. Noces de cire est une superbe représentation du monde d'avant les Lumières, vibrant de superstitions, de répression et d'incompréhension, doublée d'une intrigue menée à la perfection.

A mains nues de Paola Barbato

Il a seize ans, une gueule d'ange, un avenir tout tracé. Un jour, il se rend compte qu'il peut tuer sans le moindre scrupule. Un monde nouveau s'offre à lui. Davide a eu une enfance choyée et sans histoires. Un soir, lors d'une fête, il est kidnappé et enfermé à l'arrière d'un camion. Tapi dans le noir, un inconnu lui saute dessus et tente de le massacrer. Terrorisé, Davide agit par réflexe et tue son adversaire. Il est alors conduit dans une cave, où il rejoint d'autres prisonniers. Comme lui, ils sont là pour s'entraîner à combattre et intégrer un jour l'élite des tueurs. Abasourdi, Davide comprend que son seul moyen de survie est de tuer. Il remporte chacun de ses combats. Un jour il décide de s'enfuir, mais l'organisation ne l'entend pas de cette oreille. Naît-on assassin ? C'est la question que se pose Davide tout au long du roman lorsqu'il découvre qu'il peut tuer avec ses poings sans le moindre scrupule. Analyse psychologique très fine sur les rapports entre kidnappeur et otage, A mains nues raconte l'éducation par la violence d'un gladiateur des temps modernes.

Trois oboles pour Charon de Franck Ferric

Pour avoir offensé les dieux et refusé d'endurer sa simple vie de mortel, Sisyphe est condamné à perpétuellement subir ce qu'il a cherché à fuir : l'absurdité de l'existence et les vicissitudes de l'Humanité. Rendu amnésique par les mauvais tours de Charon - le Passeur des Enfers qui lui refuse le repos -, Sisyphe traverse les âges du monde, auquel il ne comprend rien, fuyant la guerre qui finit toujours par le rattraper, tandis que les dieux s'effacent du ciel et que le sens même de sa malédiction disparaît avec eux. Dans une ambiance proche du premier Highlander de Russell Mulcahy, Trois oboles pour Charon nous fait traverser l'Histoire, des racines mythologiques de l'Europe jusqu'à la fin du monde, en compagnie du seul mortel qui ait jamais dupé les dieux.



Ce dernier titre a vraiment de quoi surprendre car Ondine ne lit jamais de S.-F. !

Normalement, nous attendons encore deux bouquins chacun (une suite de saga et le résultat de la masse critique) et sinon nous sommes à jour :) Voici donc les titres que vous verrez apparaître très prochainement sur le blog! Nous en profitons pour remercier Dana, Célia et Brigitte d'avoir pensé à nous!

3 commentaires:

  1. Que des livres que je ne connais pas mais qui donnent envie !

    RépondreSupprimer
  2. Je devrais commencer "Noces de cire" très bientôt ! Peut être même ce soir :) En espérant qu'il me convaincra davantage que mes récents partenariats.

    RépondreSupprimer
  3. Oh j'ai choisi exactement les mêmes que Ondine ! ^^ On pourra comparer nos avis ! J'ai hésité avec ceux que tu as choisis Gaby, celui sur l'Afrique me fait penser au récit de Ryszard Kapuściński "Ebène aventure africaine", j'ai hâte de lire tes avis.

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression