mardi 21 octobre 2014

Les légendes noires, anthologie des personnages détestés de l'histoire de Sophie Lamoureux (octobre 2014)

Mon avis

J'aime beaucoup l'Histoire, comme de nombreux lecteurs. Mais je ne peux pas nourrir ma curiosité à chacune de mes lectures car j'aime aussi lire différents genres littéraires. Lorsque j'ai pris connaissance de l'existence de ce livre, je n'ai pas réfléchi longtemps. On plonge directement dans l'Histoire et les personnages symboliques qui ont marqué les temps. Sophie Lamoureux retrace chronologiquement les grandes lignes du passé et surtout les figures sombres qui y ont laissé leur trace. On commence donc par Akhenaton (au passage, son fils Toutankhamon ne serait pas mort assassiné sur un char. Non ! Il avait le pied bot et donc ne pouvait en conduire. Il est mort de grande fatigue dû à sa malformation génétique. Car oui, Akhenaton a couché avec l'une de ses soeurs, Nefertiti ne pouvant lui donner un fils...) et l'on poursuit avec Judas pour finir par... Oussama Ben Laden. 


Chaque double page de ce livre, qui en comprend 96, est dédiée à une personnalité. On y retrouve sa biographie commentée et actualisée en fonction des découvertes des chercheurs et historiens. C'est également agrémenté d'encadré qui apporte un éclairage sur un proche de cette "légende noire"et d'une illustration modernisée. J'ai beaucoup aimé cette illustration qui reprend une vieille image et la casse symboliquement avec un élément contemporain. 

Ce n'est pas le livre qu'on dévore en une nuit, tout simplement car cela peut occasionner un bourrage de crâne (un peu comme les photocopieuses). Par contre, c'est agréable de le lire au quotidien, petit bout par petit bout. Cela favorise l'assimilation d'ailleurs.

J'ai énormément appris de choses lors de ma lecture que j'ai trouvé très abordable. Parfois, cela me laissait sur ma faim mais son objectif n'est pas non plus de nous donner la biographie complète de la personnalité. Par contre, en fin d'ouvrage, vous pouvez découvrir la liste des livres utilisés pour la rédaction. 

La "philosophie" de Machiavel m'a fait pensé à une personnalité politique très actuelle qui vient d'annoncer son grand retour (étrange, non?). Quand à l'utilisation à la projection de Louis XI, un roi avide de pouvoir et cruel, cela se passe de commentaire. D'après Didier Le Fur, l'image négative avait servi toutes les oppositions à l'absolutisme, et de nos jours la République nuance son règne. Un gentil méchant, comme tant d'autres qui arrivent à trouver une résurrection dans notre société.

Autre bon point, la facture du livre. C'est un grand format, type bande-dessinée, assez similaire aux autres livres documentaire, mais cela enlève l'image chiante que peut avoir un livre pour certaines personnes (cela m'est aussi arrivé qu'on m'offre un livre et que dans mon fort intérieur je souffle à l'idée de devoir lire ce pavé). Ce livre peut accompagner à merveille les cours d'Histoire et peut clairement être offert à Noël à un collégien pour lui donner des repères et peut-être l'envie de creuser plus en profondeur. Pour les adultes, ça rafraîchit la mémoire et ce n'est jamais négatif!

Je vous invite à compléter votre lecture avec la chronique de A la croisée des chemins. On a effectué une lecture commune mais elle m'a bien devancée :)

[Casterman / 93 pages]

Merci aux éditions Casterman pour cet envoi.

2 commentaires:

  1. Oui désolée, pourtant je n'ai pas eu l'impression de le dévorer aussi vite, je crois qu'on n'a pas eu du tout le même rythme de lecture, peut-être pas la même disponibilité non plus, j'ai cru que j'avais réussi à me caler sur ton rythme mais apparemment pas, j'espère faire mieux une prochaine fois. J'ai préféré poster ma chronique sans trop t'attendre non plus car j'ai tendance à vite oublier quantités de petits détails que je remarque au cours de mes lectures.
    J'ai trouvé la présentation de Machiavel bien plus négative et beaucoup moins nuancée que l'image que m'en avait donné mon prof de philo, ou bien celle qu'avait le préfacier de mon édition du Prince, je sens que je vais garder un œil sur ce personnage car je le trouve fascinant et complexe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas à t'excuser, je soulignais juste que tu l'avais apprécié :) Effectivement, en ce moment je n'ai pas beaucoup de temps libre pour lire, mais on essaiera de se programmer cela avec un plus gros livre. Et je n'ai aucun regret à avoir fait cette lecture commune, pas plus que tu aies publié ta chronique avant. Je comprends tout à fait cela puisque je rédige toujours après lecture (sauf cas exceptionnel). Merci d'avoir pris le temps de commenter et on se reprogramme une LC très vite !

      Supprimer

Profitons de notre liberté d'expression