vendredi 10 octobre 2014

L'existentialisme est un humanisme de Jean-Paul Sartre (1996)

Résumé

«L'existentialisme n'est pas autre chose qu'un effort pour tirer toutes les conséquences d'une position athée cohérente. Elle ne cherche pas du tout à plonger l'homme dans le désespoir. Mais si l'on appelle, comme les chrétiens, désespoir toute attitude d'incroyance, elle part du désespoir originel. L'existentialisme n'est pas tellement un athéisme au sens où il s'épuiserait à démontrer que Dieu n'existe pas. Il déclare plutôt : même si Dieu existait, ça ne changerait rien ; voilà notre point de vue. Non pas que nous croyions que Dieu existe, mais nous pensons que le problème n'est pas celui de son existence ; il faut que l'homme se retrouve lui-même et se persuade que rien ne peut le sauver de lui-même, fût-ce une preuve valable de l'existence de Dieu. En ce sens, l'existentialisme est un optimisme, une doctrine d'action.»



Infos éditeur

* Jean-Paul Sartre

*Folio essais

* 108 pages 


Mon avis

Sartre est un auteur que je découvre peu à peu. Je ne connaissais pas sa philosophie et j'ai fait sa connaissance en lisant Les mots et une biographie de Simone de Beauvoir. L'existentialisme est un humanisme est un ouvrage qui présente sa philosophie et avec lequel il répond aux attaques des chrétiens et des marxistes. Ecrit avec simplicité, je l'ai trouvé très accessible et c'est suite à sa lecture que j'ai mieux compris le sens du titre.

Sartre développe une philosophie positive de l'homme. Celui-ci existe par ses actions, et avec lesquelles il donne un sens. C'est donc son existence qui fait l'homme. Pour Sartre, il n'y a pas d'homme qui naît héros ou lâche, il le devient en décidant d'agir. Un humain a toujours le choix, et peu importe celui qu'il fait, c'est par son choix qu'il agit. Il revient dans une discussion avec m. Naville sur la notion de condition et nature humaine. Un homme n'est pas attaché à sa condition humaine. Sartre part du principe que la condition fait partie de la nature humaine et donc qu'il peut infléchir certaines choses. L'homme par ses actes fait sa personne mais aussi son monde.

J'ai trouvé la démarche intéressante et assez vulgarisée pour être comprise par tous. De plus, je trouve le message très positif. Je n'ai pas assez de bagages pour critiquer le contenu, mais je suis curieuse de lire des textes de Camus que beaucoup de chroniqueurs ont mentionné comme comparaison, ainsi que La nausée de Sartre.

Autre livre de l'auteur chroniqué sur ce blog








4 commentaires:

  1. Je l'avais lu pour le lycée mais je n'avais pas franchement apprécié...

    RépondreSupprimer
  2. Ouaouh rien qu'à lire le résumé ça me parle énormément, je pense que je vais beaucoup apprécier. :D Peut-être que Sartre est un "ami" que j'ignore depuis juste trop longtemps. Si en plus on retrouve un peu de l'humour des Mots...

    RépondreSupprimer
  3. Je te conseille "L'étranger" de Camus si tu ne l'as pas encore lu. Sartre est un des mes auteurs préférés et ce livre est son livre philosophique le plus compréhensible et le plus agréable à lire. J'ai adoré "Les Mots" et ses œuvres théâtrales, "La Nausée" est aussi un joli roman.

    RépondreSupprimer
  4. Ce billet me pousse à commencer la lecture de cette oeuvre philosophie, lecture que je repousse toujours à plus tard... Je pense pouvoir assimiler quelques notions de cours à ce livre :)

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression