mercredi 1 octobre 2014

Un peu d'art...

On va un peu reprendre les chemins de traverse. Donc pas de littérature, ni d'auteur, ni de maison d'édition ce soir.

Je vais vous parler d'un moment de réel bonheur.

J'ai eu l'occasion de me rendre à une exposition de photos intitulée "Rétrospective" du grand reporter photographe Steve McCurry, qui se déroulait à Nice. Je rassure ceux qui pensent ne pas connaître ce grand photographe. La photographie de la jeune fille afghane aux yeux verts, c'est lui. Une photo bouleversante, belle et émouvante à la fois.



Cette exposition ou plutôt les photographies de Steve McCurry sont toutes sans exception aussi belles, aussi touchantes, aussi parlantes que celle de la jeune fille afghane.

Il y a non seulement une vérité dans ses photos mais il a l'art et surtout cette capacité de saisir l'instant unique à travers son objectif. Il y a un esthétisme exceptionnel dans toutes ses prises de vues et ceci qu'il fasse des portraits ou qu'il prenne des photos lors de conflits, dans des pays divers et différents ou dans des communautés anciennes ou contemporaines.

J'ai aussi eu l'occasion de voir à cette exposition quelques clichés en noir et blanc qui sont tous aussi étonnants et de qualité.

Steve McCurry est plus qu'un photographe hors de commun, c'est une marque d'authenticité, un regard juste et beau sur l'autre et des photos inoubliables tellement elles sont belles dans le sens propre du terme. Chacune d'entre elles touchent l'âme au point que l'on ne se lasse jamais de les regarder.

A cette exposition j'ai également pu voir les deux photographies qu'il a prise de la jeune afghane qu'il a retrouvé 17 ans après leur première rencontre et ses premiers clichés. On y retrouve la même intensité du regard, cette même beauté malgré les quelques rides que le temps a fixé sur ce beau visage.


Une très belle exposition, des photographies qui touchent et qui interpellent mais ne laissent pas indifférentes et un photographe au grand talent qui partage ses moments privilégiés de beauté avec les autres grâce à son objectif.

Si vous n'avez pas l'occasion d'aller à une exposition qui propose son travail, allez sur internet ou dans une bibliothèque qui propose ses oeuvres vous ne le regretterez pas.












2 commentaires:

  1. La photo de la jeune fille est juste fascinante ! Tu ne dis pas où est l'expo ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ondine a oublié de préciser que c'était à Nice. Je l'ajoute :)

      Supprimer

Profitons de notre liberté d'expression