samedi 1 novembre 2014

Hôtel Summertime, tome 2, Tanya de Louise Byron (octobre 2014) *Exclusivité*

Mon avis

J'ai eu la chance de recevoir ce tome quelques jours avant sa sortie. Je m'y suis mise assez rapidement pour vous le présenter sur ce blog. On retrouve Amy, Tanya et le petit frère sur le chemin du retour à Foxwood, dans le village des grands-parents de Tanya. Les deux adolescentes sont ravies d'y retrouver leurs amis et l'hôtel Summertime. De bons moment en perspective pendant ces vacances de la Toussaint! Les copines apprennent en plus qu'un festival va se tenir dans le village, puisque c'est le lieu dans lequel a vécu le célèbre cinéaste Monk. Il a d'ailleurs tourné la plupart de ses films dans l'hôtel!



Quel sympathique plaisir de retrouver ces personnages dans un livre adapté à la saison. J'avais eu la chance de lire le premier tome en été, période dans lequel se déroulait le récit. Et j'ai trouvé cela génial de les revoir pendant la Toussaint, pile poil au même moment que ma lecture. 

Tanya et Amy se chipotent comme deux soeurs et revoient Callum, les jumelles, Lottie, Lucas et tous les autres personnages. On les suit dans leurs aventures tout au long des jours. Les dialogues sont très présents, quelques fois un peu trop. Notons que cela rend le récit vivant et accessible au public à laquelle il s'adresse. L'histoire fait la part belle à l'ambiance. C'était l'un des points forts du tome 1 et on le retrouve dans ce tome 2. On est introduit dans un monde fermé où tout est réfléchi et construit, que ce soit spatialement ou temporellement. L'auteure pose les bases en début de livre et retombe sur ses pieds. On peut deviner le dénouement final assez facilement car c'est un récit jeunesse donc il est peu probable que l'auteur sème des indices juste pour le plaisir de semer des indices... Toutefois Louise Byron arrive à nous semer le doute pour certains personnages.

L'histoire de Monk saura encore une fois plaire les amateurs de vieux domaines et ambiance rétro. Le cinéaste filmait en noir et blanc des films d'horreur dans un vieux château. Image très sympathique. On retrouve les passages secrets du domaine, mais aussi l'ambiance d'Halloween.

Enfin le soin apporté pour rendre l'histoire actuelle plait. Tanya et Amy se chiffonnent, Amy découvre l'isolement, l'entraide au sein du village est mis en avant. Du réalisme, de la bonhomie, des bonnes valeurs sans être moralisateur.

J'apprécie toujours le soin apporté à la couverture. Les illustrations sont superbes, la texture (papier recyclé?) est plaisante. Le livre est un objet plaisant à manipuler et à offrir et met de suite dans l'ambiance. 

Si vous avez aimé le tome 1, vous apprécierez le 2. Les quelques longueurs sauront être dépassées grâce aux interrogations que sème Louise Byron pendant le récit, que ce soit sur Lucas (le bad boy) ou Katy, le nouveau personnage. Je ne vous recommande pas de commencer par ce second tome si vous voulez essayer cette série, l'auteure met peu de repères pour qu'on s'y retrouve sans les éléments du premier tome. Je souligne aussi le style jeunesse. La cible est clairement affichée, donc ne soyez pas déçu si vous constater la très grande accessibilité de l'écriture. La part belle est vraiment faite aux dialogues!

Merci à Brigitte et aux éditions Flammarion pour cet envoi surprise!







Retrouvez sur ce blog la chronique du tome 1


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression