dimanche 2 novembre 2014

La femme aux fleurs de papier de Donato Carrisi (octobre 2014)

Mon avis

Le docteur Jacob Roumann, médecin autrichien, se trouve en pleine Première Guerre Mondiale, à soigner des soldats qui sont blessés ou qui se meurent dans les tranchées du Mont Fumo. Alors qu'il essaie de trouver un sens à sa mission de médecin, son commandant lui demande de rencontrer un soldat italien prisonnier afin qu'il lui révèle son nom et son grade. Le commandant envisage de l'échanger contre un gradé capturé par les Italiens lors des derniers combats. Le commandant lui confie cette mission car il est le seul à parler italien. Il doit obtenir du prisonnier son nom et son grade avant l'aube sinon il sera fusillé avec les quatre autres soldats attrapés avec lui.


Le soldat italien accepte de révéler son nom et son grade à Jacob Roumann à la condition qu'il écoute son histoire dans sa totalité et pour cela il répondra à trois questions : - qui est Guzman ? - qui suis-je ?  - qui est l'homme qui fumait sur le Titanic ?

Durant toute la nuit, au fond d'une grotte, dans la fumée de leurs cigarettes, le soldat italien va raconter à Jacob Roumann l'extraordinaire histoire de Guzman. Jacob Roumann, qui était juste venu quémander un renseignement, se laissera raconter cette histoire hors de commun. Est-elle réelle ou est-elle née de l'imagination du prisonnier ? Il doute, il y croit, cela le touche, l'interpelle, le fait vibrer et il ne se lasse pas d'écouter tout comme le lecteur qui lit ou qui lira ce nouveau roman de Donato Carrisi.

Un équilibre parfait entre les atrocités de la guerre et cet instant magique où quelqu'un raconte et donne à son interlocuteur ce moment d'évasion hors du temps. Je ne vais pas dévoiler plus de ce merveilleux et inattendu livre. Dire simplement que j'ai adoré n'est pas à la hauteur de cette belle surprise. J'avoue que je me suis laissée séduire dès les premières lignes et comme Jacob Roumann, j'ai écouté, apprécié avec curiosité et surtout la même impatience. Je me suis retrouvée comme une enfant qui veut connaître tout de ce conte qu'on lui raconte.

Ce roman est une merveille. Donato Carrisi est un véritable équilibriste littéraire. Il a l'étoffe d'un écrivain certes mais quel conteur. Il raconte avec douceur, intelligence et pudeur l'histoire de Guzman avec une maîtrise narrative étonnante, impressionnante. Il possède tous les talents du conteur. C'est grâce à de tels auteurs qui savent partager, faire éclore des sentiments divers et surtout racontent des histoires que j'aime tant lire. Donato Carrisi est un auteur qui sait totalement disparaître et se faire oublier au profit de ses personnages. Il est juste la voix qui parle.

La femme aux fleurs de papier est une merveilleuse réussite avec en sus quelque chose de poétique et d'intemporelle. Il ne faut pas juste en parler. Il faut le lire, l'offrir, s'en imprégner, s'y délecter.

Un conte magnifique où tout est à sa place. Une très belle histoire...

[216 pages / Calmann-Levy]











Du même auteur sur ce blog


2 commentaires:

  1. Il est sur ma wish list! Et tu donnes encore plus envie de me le procurer :)

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression