lundi 10 novembre 2014

L'inconnu du Grand Canal de Donna Leon (octobre 2014)

L'avis d'Ondine

Alors que le Commissaire Brunetti se familiarise avec son nouvel ordinateur qui vient de lui être installé dans son bureau, un cadavre défiguré est repêché dans le Grand Canal de Venise.

La victime n'a aucun papier d'identité sur elle. Le Commissaire Brunetti et son équipe n'ont aucun moyen pour l'identifier. De plus, aucune disparition inquiétante n'a été signalée dans la région de Venise.



Pourtant le physique particulier de la victime interpelle le Commissaire Brunetti. Il a déjà vu ou croisé cet homme. A force de solliciter sa mémoire, il se rappelle que l'inconnu a été filmé au moment des manifestations des agriculteurs. Grâce aux vidéos, il retrouve l'homme assassiné en simple spectateur lors des incidents avec les agriculteurs sur l'autoroute en automne.

C'est avec minutie que le Commissaire Brunetti fera évoluer son enquête. La victime est un vétérinaire de Mestre qui a son propre cabinet et qui, en parallèle, exerce également sa profession aux abattoirs de Mestre.

A-t-il été tué par jalousie ou ce crime est-il lié à son travail à l'abattoir de Mestre ? Une enquête difficile attend le Commissaire Brunetti. Non seulement il lui faut dépister le meurtrier et connaître le mobile du crime mais il plonge directement dans les pratiques douteuses de l''industrie de la viande. Il découvre avec horreur, un milieu où règnent la corruption et le chantage. On est loin de la transparence et de la traçabilité prônées pour la chaîne alimentaire et tant vantée aux consommateurs. 

Au-delà de l'enquête criminelle menée par le Commissaire Brunetti, le lecteur est immergé dans un milieu professionnel opaque aux pratiques scandaleuses et criminelles motivées essentiellement par l'appât du gain.

Ce dernier et excellent roman de Donna Leon a toujours la même marque de fabrique. L'auteure y aborde sans concession le crime, des faits de société, les déviances au profit de l'argent et leurs impacts au sein de notre société.

A travers le regard du Commissaire Brunetti, elle préserve son analyse objective et humaine sur nos contemporains. Un roman toujours aussi intéressant et une auteure qui reste fidèle à son écriture et qui touche avec toujours autant de justesse, les problèmes sociaux actuels. A lire absolument.

Je suis une inconditionnelle de Donna Leon et je dois avouer qu'avec chacun de ses romans, elle a su non seulement traiter des sujets d'actualités sensibles avec humanité et objectivité mais elle amène en
sus son lecteur à une réelle réflexion.

Une valeur sûre, vraiment.

[Calmann-Lévy / 312 pages]











De la même auteure, sur ce blog


 

1 commentaire:

  1. J'ai très envie de découvrir les enquêtes du commissaire Brunetti !

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression