vendredi 21 novembre 2014

Paparazzo : du scoop au secret d'Etat de Sébastien Valiela (octobre 2014)

L'avis de Palpo

Ils m'intriguaient ces paparazzi, ces photographes que l'on présente (n'ayons pas peur des mots) comme les emmerdeurs des stars. Qui s'asseyent volontiers sur la vie privée des gens "pour faire du fric"... Et je dois même dire que leur milieu m'a toujours attiré. Pas pour son côté vicieux, mais pour son aspect de traque que présente Sébastien Valiela dans son livre Paparazzo.

L'affaire Julie Gayet et le désormais célèbre casque de scooter de François Hollande ? Il y a passé plus d'un an (pas H24, bien sûr), avant de provoquer l'ouragan médiatique que l'on connaît. Les premières photos de Mazarine, la fille cachée de Mitterrand ? Pareil. Des heures, des jours d'attente, d'enquête et de planque, pour une révélation qui a fait trembler l'Elysée...

On suit Sébastien Valiela dans ces 25 ans de "scoops" et d'images people. Et, sincèrement, on prend plaisir à découvrir les coulisses de tous ces clichés. Beaucoup plus qu'en feuilletant un magazine people plein de "kilos superflus" et "tromperies entre petites stars". Là, on voit l'évolution du jeune gaillard, passionné de photos. De La Baule, la station balnéaire chic où il est né et a réalisé ses premiers clichés, jusqu'à la capitale parisienne.


On le voit y aller au culot, dès son enfance, avec plus ou moins succès quand il mitraille, même pas caché, Jean-Louis Borloo et sa copine Nathalie Baye. On écarquille les yeux quand on apprend qu'un présentateur-vedette de TF1 lui a pointé un flingue sur la tête, après des photos volées. Ou quand Johnny Depp s'engage dans une bagarre après quelques flashs...

Bref, que d'anecdotes, qui parfois nous font quand même frôler l'overdose, avec un style d'écriture redondant (une "info", on "planque", on "déclenche"). On se dit, au bout d'une centaine de pages, que le livre ressemble plus à une énumération de trophées de chasse et à un besoin de reconnaissance (pour que l'on mette vraiment un nom derrière ces clichés de stars), qu'à des révélations sur la façon de travailler des paparazzi...

Qui sont concrètement ses indics ? Comment les a-t-il rencontrés ? Qu'est-ce qui les motive ? Comment entretient-il son réseau ? Qu'en pense sa femme ou son amie ? Y a-t-il plus de concurrence aujourd'hui avec les smartphone et les réseaux sociaux ? Quels revenus gagne-t-il (la question semble parfois sensible...) ? Autant de questions qui restent en suspens.

Ce qui est quand même dommage de la jouer discret, quand on rejette toute frontière de vie privée... Allez, peut-être dans un prochain livre. On commence la traque.

[Michalon / 186 pages / 16 €]

Par Palpo

Merci aux éditions Michalon pour cet envoi.

1 commentaire:

Profitons de notre liberté d'expression