jeudi 26 mars 2015

La ballade de Willow, de Jamie Ford (février 2015)

http://www.labibliodegaby.fr/2015/03/la-ballade-de-willow-de-jamie-ford.html 


L'avis d'Ondine

L'histoire qui est racontée dans ce roman, se passe à Seattle en 1934. William Eng, 12 ans, grandit à l'orphelinat du Sacré-Cœur. Il a été abandonné par sa mère Liu Song alors qu'il était âgé de 7 ans. Il n'a jamais plus eu de nouvelles d'elle. William Eng est asiatique. Sa mère Liu Song était d'origine chinoise. Aucune famille ne l'a accueilli à ce jour.

Lors de la journée de sortie annuelle des garçons, organisée par l'orphelinat, qui propose aux jeunes pensionnaires une séance de cinéma, William reconnaît le visage de sa mère sur des affiches. C'est le choc. Celle qui figure sur des bandes-annonces a comme nom d'artiste, Willow Frost. Elle est annoncée prochainement à Seattle pour une série de spectacles. Willow Frost semble être devenue une grande artiste reconnue.

William sent et sait instinctivement que cette femme est sa mère. Il a un besoin impératif de la rencontrer pour savoir si Willow Frost et Liu Song sont une et même personne et s'il a effectivement retrouvé sa mère. Il n'hésite pas à fuguer de l'orphelinat avec Charlotte, une petite camarade de l'orphelinat, aveugle. Il fait le maximum pour rencontrer Willow Frost. Sa première rencontre avec l'artiste est éphémère car il se fait rattraper et reconduire à l'orphelinat. Mais William est tenace et il a besoin de savoir. Il mettra tout en oeuvre pour retrouver Willow et connaître enfin la vérité.

La ballade de Willow est un roman extraordinairement beau. Avec le petit William, le lecteur entre dans la réalité de la vie des enfants recueillis à l'orphelinat du Sacré-Coeur de Seattle. Il accompagne l'enfant dans sa quête de la vérité et dans ce besoin inoxydable de retrouver sa mère qu'il n'a jamais oubliée. Il a besoin de comprendre pourquoi il a été abandonné.

La ballade de Willow est une histoire merveilleuse qui raconte la vie d'une jeune chinoise, née en Amérique de parents artistes chinois, que la vie a malmenée et maltraitée et qui a dû abandonner son enfant pour des raisons de survie. Willow est-elle juste cette artiste adulée par son public ou garde-t-elle au fond d'elle la réalité de la vie de Liu Song ?

Un roman bouleversant, touchant, émouvant qui parle d'amour maternel et de quête. Une petite merveille et un livre dont on n'arrive pas à se détacher. De très beaux personnages comme le petit William, Charlotte la petite fille aveugle, Liu Song devenue Willow Frost. Ils ébranlent le lecteur qui ressent une réelle compassion pour eux. Un très beau roman tendre et cruel à la fois, une quête d'amour maternel, de vérité et de moments de vie difficiles.

Un coup de cœur pour la beauté des personnages qui illumine la tristesse et les situations sordides de cette histoire. Je conseille ce livre à la lecture car au-delà de passer un très bon moment de lecture, on découvre un auteur Jamie Ford qui sait raconter une très belle histoire humaine avec beaucoup de délicatesse et de tendresse pour ses personnages.
Une très belle découverte. A consommer sans modération. Un tel livre me rappelle pourquoi j'aime tant lire.


[Presse de la Cité / La ballade de Willow / 21,50 € / 432 pages]

2 commentaires:

  1. Je n'ai qu'une chose à dire : je le veux !!! Merci pour cette belle chronique :)

    RépondreSupprimer
  2. Une lecture qui me tente beaucoup :)

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression