mercredi 15 avril 2015

La fureur du Prince, de Thierry Berlanda (septembre 2014)


L'avis d'Ondine

Dans ce nouveau thriller de Thierry Berlanda, on retrouve les personnages découverts dans l'excellent roman à suspense L'insigne du boiteux du même auteur (chroniqué ici en juillet 2014). Dans ce roman policier qui démarre sur les chapeaux de roues, on retrouve Jeanne Lumet encore traumatisée par les événements vécus un an plus tôt; Favier le vieux flic maintenant à la retraite; Savant, le journaliste rescapé; Bareuil, universitaire à personnalité complexe et manipulateur et Aravahani surnommé "le Prince", criminel dangereux, pervers, totalement incontrôlable.

Aravahani devait être transféré à la Maison Centrale de Clairvaux pour qu'il ne puisse jamais ressortir de détention. Sa cellule était prête à l'accueillir. Mais les experts psychiatriques en ont décidé autrement. Le voilà transféré vers un hôpital psychiatrique dernier cri. Là il sera soigné par l'équipe du Dr. Elisabeth Turner, une psychiatre qui est convaincue de l'impact des soins psychiatriques sur une personnalité telle que celle du Prince.

Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu. Aravahani arrive à s'évader de l'hôpital psychiatrique et de nouvelles victimes jalonnent sa fuite. La traque pour retrouver celui qui est considéré comme un criminel hors norme, se met en place. Pour Jeanne Lumet, Favier et les enquêteurs, il est évident que le Prince a bénéficié d'une aide logistique de quelqu'un de l'hôpital psychiatrique. Jeanne soupçonne Mareuil. L'enquête lui donnera-t-elle raison ?

La fureur du Prince ne se raconte pas. Il faut absolument le lire car dès les premières pages, le lecteur est une nouvelle fois happé par cette intrigue originale. Un sentiment anxiogène et une atmosphère particulière qui transpire le danger imminent sont présents dès les premières lignes.

Le lecteur est projeté dans une histoire angoissante, tourbillonnante, à rebondissements multiples et mis sous pression permanente le tout dans une logique implacable.


Un très bon thriller. Une suite à L'insigne du boiteux aussi exceptionnelle que le précédent roman. J'ai adoré et je suis devenue une inconditionnelle de Thierry Berlanda, auteur de thrillers. Que surtout, il ne change pas de genre littéraire car il se révèle un maître dans celui-ci.


Une écriture rapide, rythmée, une connaissance du milieu carcéral et psychiatrique documentée, juste et précise, des personnages complexes, authentiques, attachants, tourmentés, obscurs et manipulateurs, une justesse de ton, une atmosphère inquiétante et un réalisme détonnant et un auteur à l'envergure des grands auteurs policiers.


J'ai lu ce roman en un après-midi et je ne suis pas arrivée à l'abandonner avant la fin de l'histoire. Un livre qui donne du frisson et qui tient en haleine.

Il faut vraiment lire ce thriller mais pas avant d'avoir lu L'insigne du boiteux. Je conseille à tout lecteur qui aime les frissons et les bonnes histoires effrayantes, intelligentes et bien ficelées ainsi que les personnages torturés de lire les deux livres de Thierry Berlanda.


Un auteur français qui sait jouer avec les mots et tenir en haleine ses lecteurs. Une très belle récidive littéraire qui confirme le potentiel de l'auteur.

[Edition La bourdonnaye, collection "Intrigues" / 296 pages / 19,75€]


Merci aux éditions La Bourdonnaye pour cet envoi.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression