mercredi 22 avril 2015

La guerre des Mùs, de Lisa Fiedler (Tome 1, mars 2015)



L'avis d'Ondine :

Hopper, sa soeur Pinkie et le petit Pup sont des souriceaux qui sont enfermés avec leur mère dans une animalerie. Leur mère est vendue pour servir de nourriture à un boa. Avant de disparaître, elle demande à Hopper d'emmener Pinkie et Pup chez les Mousses en bas. Hopper ne comprend pas trop ce que sa mère a voulu lui dire, mais il sait que leurs jours sont comptés. Il organise leur évasion de l'animalerie.

Les événements vont prendre une tournure inattendue et dramatique car il va perdre Pinkie et le petit Pup lors de leur fuite. Il se trouve projeté dans les bas-fonds des tunnels du métro, endroit où le danger le menace à tout moment.

Hopper est perdu dans ce nouvel environnement. Il ne doit la vie sauve qu'à l'intervention de Zucker, un rat d'égout mais Prince d'Atlantia. Le jeune souriceau va découvrir la vie souterraine où les enjeux de survie pour les uns deviennent des menaces pour la sécurité des autres.

Hopper va-t-il retrouver Pinkie et Pup ? Arrivera-t-il à survivre dans ce monde souterrain et hostile ? Son amitié avec Zucker, la découverte de ses origines, la rencontre avec Firren, la rate combattante clandestine, et la rencontre avec la communauté des Mùs vont-ils lui permettre de faire des choix courageux ?

La guerre des Mùs est un livre pour enfants, adolescents et peut même être lu sans problème par les adultes. C'est un merveilleux roman dont les personnages sont des souriceaux, des rats et des chats qui vivent dans le monde souterrain et qui échafaudent les mêmes plans communautaires et de survie que les humains.

Une très jolie histoire qui parle d'amitié, de confiance, de justice, de traîtrise et de mensonge. Dans certains chapitres sont glissées des illustrations faites au crayon qui sont très belles et surtout très expressives. L'enfant  lecteur qu'il soit en âge de lire ou l'adulte qui lui lit l'histoire s'attache aux personnages que ce soit Hopper le petit souriceau gentil, courageux au cœur pur, Pinkie, sa sœur au caractère bien trempé, à Pup inoffensif, Zucher le rat courageux, fidèle et lucide ou Firren la rate guerrière.

Cette histoire de chats errants, de rats d'égouts et de souris est originale avec un scénario très bien ficelé. Il y a du rythme, des sentiments, du suspense, des héros, des méchants... Un vrai bon scénario pour un dessin animé pour enfants car tous les ingrédients y sont.

Un vrai plaisir de lecture, un roman à lire aux enfants le soir lors de leur coucher ou à leur offrir s'ils aiment les histoires d'aventures avec des méchants et des héros.

La guerre des Mùs a su réveiller l'âme d'enfant qui sommeillait en moi. J'espère une suite à cette histoire car on ne peut laisser ainsi Hopper et ses amis.

Merci aux éditions Flammarion pour l'envoi de ce livre jeunesse.

[Editions Flammarion / 348 pages / 14 euros]

2 commentaires:

  1. Sur le même thème animalier, et toujours avec une qualité littéraire qui suit, je te (vous ?) conseille la saga des Rougemuraille, de Brian Jacques, ou bien les Nighshade qui je crois ont été traduits depuis.
    Je l'avais vu dans la sélection du trimestre mais j'évite de recommencer des séries non finies pour le moment.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour tes suggestions. Effectivement c'est difficile de commencer des séries car après on attend la suite avec impatience, encore que pour certaines séries les livres peuvent se lire indépendamment des autres.
    Ondine

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression