vendredi 10 juillet 2015

Welàntë de Manuela Gay-Crosier (décembre 2014)





L'avis d'Ondine


Cette histoire se passe en 1762. Lena est âgée de 26 ans. Elle vit chez son oncle Jacob au sein de leur communauté Amish dans le comté de Berks en Pennsylvanie. Elle fréquente depuis quelques temps Luc qu’elle espère épouser prochainement.

Depuis peu, son oncle Jacob a acheté quatre magnifiques chevaux à un prix très bas à la foire. Mais cet achat va faire basculer leur vie tranquille. Un jour, quatre guerriers indiens entrent dans la ferme et reprennent possession des quatre chevaux qui leur avaient été volés par le marchand. Comme Lena se retrouve accidentellement sur leur chemin, elle est également enlevée avec les chevaux par les indiens. Commence alors pour Lena un périple éreintant de plusieurs jours dans des lieux méconnus de la jeune femme. Celle-ci craint pour sa vie et se laisse doucement mourir jusqu’à leur arrivée au village indien. 

Elle sera confiée à Lune Rouge, la guérisseuse, qui parle un peu l’anglais. Lena apprend qu’elle va vivre au sein de la tribu des Lenni Lenape, une tribu indienne pacifique. C’est ainsi qu’elle apprend l’histoire de ce peuple indien, malmené par les blancs qui leur volent les terres. Elle sera confrontée à la différence de mœurs des deux communautés : celle des indiens et celle des Amish. Leurs coutumes et leurs croyances lui semblent si différentes et pourtant les deux communautés sont toutes deux pacifiques.

Par la force des choses, Lena finit par apprendre à vivre au sein de la tribu des Lenape. Certes son esprit reste nostalgique quant à son passé et à sa vie d’avant, mais elle s’intègre à cette nouvelle vie et commence même à s’attacher aux membres de cette communauté. Sans se l’avouer, elle trouve même Loup Gris, l’homme qui l’a enlevée, intéressant au point que des sentiments nouveaux germent au fond de son cœur et vont se transformer en passion.

Comment Lena surnommée Welàntë (jour radieux - soleil qui brille) en langage indien va-t-elle finalement arriver à choisir entre sa vie parmi les Amish et celle de la tribu des Lenape. Un choix difficile s’impose à elle : va-t-elle retrouver sa place auprès des Amish sa communauté, épouser Luc ou bousculera-t-elle les traditions et les différences pour vivre auprès de ceux qu’elle considère désormais comme les siens ?

Welàntë est non seulement une magnifique histoire d’amour mais aussi un roman qui nous parle des Lenape et de par là même des conditions dans lesquelles les colons et les blancs ont envahi leurs terres, les ont pourchassés et tués pour leur voler leurs terres, celles de leurs ancêtres. Un roman basé sur des faits historiques qui font découvrir au lecteur une réalité de vie des migrants européens et des
amérindiens.

Un roman qui aborde le sujet des communautés avec beaucoup de bienveillance et de réalisme même si l’histoire reste une fiction. Une piqûre de rappel quant à cette triste période de l’histoire américaine.

Welàntë est une très belle histoire. Les personnages sont attachants, justes et le lecteur ne peut les abandonner jusqu’à l’issue du roman. Manuela Gay-Crosier aborde la réalité des deux communautés : Amish et Lepante. Elles sont différentes dans leur mode de vie mais si semblables dans leur aspiration à vivre sans violence et en paix.

Un roman qui se lit aisément. Une très belle histoire qui nous plonge dans l’époque historique de la conquête de l’Ouest et qui surtout nous fait découvrir un peuple attaché à la nature, à ses traditions et à sa culture .

J’ai aimé l’histoire qui est originale, les personnages authentiques et cette justesse narrative de l‘auteure. Un bon livre à découvrir durant cette période estivale pour un très bon moment de lecture.

[243 pages / Editions Baudelaire / 20,50 €]

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression