samedi 22 août 2015

Destination Afghanistan




Je vous parlais en mars dernier du challenge tour du monde. Je le lance officiellement sur le blog. Le principe est simple et vise à enrichir notre culture tout en nous faisant plaisir par la culture.

Aujourd'hui, direction l'Afghanistan. Dans les prochaines semaines, je lirai donc le livre d'un auteur afghan de mon choix. Afin de compléter la liste d'auteurs, je vous propose d'ajouter dans les commentaires les liens de livres d'auteurs afghans que vous avez chroniqués et les titres que vous suggérez. Je les listerai sur cette page. Ils seront très utiles pour ceux qui souhaitent découvrir ce pays par la littérature.

Dans mon cas, je compte lire Syngué Sabour de Rahimi, un titre de ma PAL.


Je compléterai ce billet par la suite, au fil de ma découverte d'autres auteurs de ce pays.




L’Afghanistan, en forme longue la République islamique d'Afghanistan (pachto : د أفغانستان اسلامي جمهوریت (Da Afghanestan Islami Jomhouriyet) ; dari : جمهوری اسلامی أفغانستان (Jomhūrī-ye Eslāmī-ye Afġānestān)), est un pays d'Asie centrale sans accès à la mer entouré par le Pakistan, la Chine, le Tadjikistan, le Turkménistan, l’Ouzbékistan et l’Iran.

Le pays est un carrefour de l'Asie qui vit passer de nombreux peuples par son territoire. Ce dernier constituait, à l'époque de l'Antiquité, un point de passage important sur la route de la soie et les conquérants qui souhaitaient prendre le contrôle de l'Indey passèrent : Cyrus le Grand, Alexandre le Grand, Gengis Khan, l'empereur Bâbur, etc. Cette région est cependant le noyau de vastes empires comme l'Empire bactrien, l'Empire kouchan ou encore l'Empire ghaznévide.

C'est à la suite de l'effondrement du royaume perse afchride que l'Afghanistan devient une entité souveraine en 1747, sous le commandement du général Ahmad Khan Abdali, devenu premier padishah du pays cette même année.

À la suite de la seconde guerre anglo-afghane, les Britanniques privent l'Afghanistan de certains territoires mais s'engagent à ne pas s'immiscer dans les affaires intérieures de la partie restante. Le pays devient ainsi un État tampon de 1879 à 1919, demeurant indépendant sur le plan de la politique intérieure. En 1919, à la suite de la victorieuse troisième guerre anglo-afghane, le pays récupère le contrôle de sa politique étrangère avec le traité de Rawalpindi, lieu de la défaite des armées britanniques, et rejoint en 1921 la Société des Nations. En 1979, les troupes soviétiques, dans le cadre des accords de défense mutuelle qui lient l'URSS à l'État afghan, répondent à l'appel du parti communiste au pouvoir, menacé par une rébellion armée. Cette intervention entraîne une forte résistance des rebelles, armés par les États-Unis, résistance qui mènera au retrait des forces soviétiques en 1989. En 1996 un gouvernement islamiste, celui des talibans, prend le pouvoir et est chassé par une coalition internationale en 2001. En 2004, le pays devient une « République islamique » de type présidentiel dirigée par un président aux pouvoirs étendus mais contrôlés par un parlement bicaméral.


1 commentaire:

  1. Récemment j'ai lu "La Perle et la coquille" de Nadia Hashimi, mais c'est con l'auteur est "juste" d'origine Afghane, elle-même est américaine, même si sa famille a gardé beaucoup de liens avec sa culture. Bonnes découvertes !

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression