lundi 24 août 2015

Je voyage seule de Samuel Bjork (2015)



L'avis d'Ondine


L’inspecteur Holger Munch est rappelé à Oslo par Mikkelson son ancien chef pour une affaire difficile. Une petite fille de six ans, vêtue d’une robe de poupée ancienne avec un cartable d’écolière sur son dos et une étiquette « je voyage seule » accrochée à son cou a été retrouvée pendue à un arbre dans une forêt.

Munch est ravi de pouvoir retourner travailler à Oslo. Il se charge de reformer une équipe avec d’anciens de ses collègues et embauche également un jeune hacker, un petit génie, qui peut lui être très utile dans l’avancée de son enquête.

Il souhaite également reprendre dans son équipe son ancienne et talentueuse coéquipière Mia Kruger, une jeune policière intelligente, intuitive, mais totalement dépressive depuis qu’elle a été mise au placard pour avoir tué un dealer de drogue lors d’une descende de police.

L’inspecteur Munch va la débusquer sur son île pour lui parler de l’affaire. Malgré le fait qu’elle s’est éloignée tout environnement humain, Mia se plonge dans le dossier de l’enquête et décèle les indices qui prouvent que ce crime ne sera pas le seul et qu’ils peuvent s’attendre à trouver d’autres petites victimes. De plus Mia Kruger pense que cette affaire peut avoir un rapport avec une disparition de bébé, une fille, enlevée dans une maternité il y a 6 ans. Ils étaient chargés de l’enquête à l’époque sans jamais retrouver la trace du bébé.

Effectivement une autre fillette est retrouvée pendue à un arbre d’une forêt avec le même mode opératoire. L’équipe de l’inspecteur Munch va devoir se mettre au travail et décortiquer tous les indices trouvés, même ceux qui semblent insignifiants ou incompréhensibles car le criminel commence à jouer avec eux en leur distillant des informations.

Comment l’inspecteur Munch et son équipe pourront-ils mener cette enquête qui semble opaque afin que les enlèvements et les meurtres des petites filles de six ans cessent. Ils mènent leur enquête de front, épluchent tous les indices, remontent toutes les pistes. Mais des petites victimes continuent d’être enlevées et vont très certainement être retrouvées pendues.

Cette affaire si complexe n’est-elle pas liée au passé de Munch et Kruger ? Qui essaie de les déstabiliser et de les piéger en tuant ces petites filles ?

Je voyage seule est un thriller qui vous happe dès les premières lignes. Samuel Bjork sait raconter des histoires à suspens tout en préservant une grande humanité à ses personnages. Un roman dense, intelligent, un scénario original, des personnages attachants, terriblement humains.

Un livre que j’ai littéralement dévoré. Très bien écrit, des rebondissements, de l’angoisse, une histoire terrifiante où à chaque moment on sent le criminel si proche qu’il peut frapper là où on ne l’attend pas. Un excellent roman, une réelle maitrise du genre, du rythme alors que le livre est dense, une justesse d’écriture et surtout une partition menée avec maestria. J’ai adoré.

Il faut absolument lire cet excellent thriller de Samuel Bjork, son premier publié en France. J’espère retrouver ces deux personnages l’inspecteur Munch et Mia Kruger et leur équipe car ils ont une réelle
authenticité.

Il me tarde déjà de lire son prochain livre en espérant qu’il paraîtra bientôt en France et qu’il saura préserver cette aptitude à nous embarquer dans ses histoires.

Je ne vous en dirais pas plus, lisez-le…

[608 pages / France Loisirs]

1 commentaire:

  1. Olala, merci pour la découverte, ce livre me fait extrêmement envie ! *-* En plus, la couverture est agréable à regarder, que demander de plus !

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression